Commentaire de texte : montesquieu, lettre persane 24

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1547 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte : Montesquieu, Lettre persane 24

Montesquieu (1689-1755) magistrat et écrivain français que les études destinaient à être parlementaire, il voyage beaucoup. Il est l’auteur de nombreux mémoires, de romans parmi lesquels : Lettre persanes (1721), de Pensées et d’ouvrages d’analyse tel que De l’Esprit des Lois
Les lettres persanes, roman épistolaire publié en 1721 demanière anonyme à Amsterdam, car Montesquieu a voulu éviter la censure. Les deux personnages sont persans : Uzbek et Rica. Ils ont quitté la perse pour se rendre à Paris avant la fin du règne de Louis XIV, et sous la régence. Les lettres 1 à 23 racontent le voyage qui conduit les héros à Paris. La 24 est la première écrite depuis la capitale. Ces lettres sont une fiction persane destinées à critiquer lasociété française, le roi, et le pape.

I Une lettre écrite par un persan naïf

Des indications externes comme l' entête : nom du destinataire , expéditeur, lieu de résidence du destinataire, lieu et date d'écriture; " De Paris, le 4 de la lune de Rebiab 2,1712" Ligne 30; sans oublié le tutoiement. Nous prouve qu'il s'agit bien d'une lettre. Ces élément nous permettent de croire que ce n'estpas Montesquieu qui à écrit cette lettre.
Il y a de nombreux indices qui font que c’est une lettre : Indices de temps, indices de lieu, expéditeur, emploi de la premiére personne , passé simple, l'utilisation de la 1ere personne pour le locuteur : "je" - "nous". " Pays où je vis "ligne 28.L'utilisation de la 2éme personne pour le destinataire :"tu" - "te". " Pays où tu vis" ligne 28
La structurede celle-ci : - introduction : situation , objet de la lettre,le nom des personnes, calendrier lunaire, lieu ; " Rica à Ibben, à Snyme "
Montesquieu fait preuve de Réalisme, car c'est une vraisemblance de la lettre.
On remarque le champ lexical de la magie : " esprit puissance "," il exerce son empire sur l'esprit" Ligne 7; "Persuader, mettre dans la tête,croire "
Ce sont des références auxmagiciens, astrologues, ce qui renvoient aux merveilles orientales.
Il utilise un vocabulaire flou : " Tantôt il lui fait croire que trois ne sont qu'un " Ligne 17 ; "Que le pain qu'on mange n'est pas du pain " Ligne 18 ; " Ou que le vin qu'on boit n'est pas du vin " Ligne 19.
Ce qui nous méne à une incompréhension totale.En effet cela fait allusion au corps et sang de Dieu.
On constate qu'il ya une critique de la société française,cette lettre persane permet une critique féroce de la monarchie, société, religion, avec la naïveté des personnage. C’est pourquoi Montesquieu a pris des précautions.
En présentant la société naïvement, Montesquieu montre qu’elle est pleine de mauvaise sens, et notamment, le roi, dont on critique la politique française et guerrière.Appuyée par l’étonnementqui est bien manifesté, la naïveté permet de mettre un regard neuf sur la société qui engendre une critique, et l’application des normes culturelles - normes sont renversées : Paris est mis en première position dans la lettre, car c’est ce que l’on juge, et cela permet de mettre en place de façon subtile les concepts de tolérance et la relativité des valeurs. Cette fiction, épistolaire etorientaliste, permet d’éviter la censure et les poursuites judiciaires
II Les intentions de cette lettre
Ses intentions étaient de dénoncer, critiquer le pourvoir du Roi.
Montesquieu constate, il ne juge pas négativement, il utilise un faux étonnement.
Le roi est décrit comme un manipulateur. Montesquieu critique le pouvoir royal de l’époque : l’absolutisme. " il exerce son emprise sur l’esprit même deses sujets " Ligne 6, " Il les fait penser comme il veut " Lignes 6-7, " il n’a qu’à leur persuader " Lignes 8-9, " il n’a qu’à leur mettre dans la tête. " Ligne 10 " il va même jusqu'à leur faire croire qu’il les guérit de toutes sortes de maux en les touchant " (allusion au sacre) Ligne 12.
Son goût pour la guerre Ligne 4" on lui a vu entreprendre ou soutenir... ", " S’il a une guerre "...
tracking img