Commentaire de texte: oedipe roi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (654 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture commentée du second stasimon d'oedipe roi

Un monologue lyrique (le lyrisme étant l’expression exaltée des sentiments, un style qui donne une large place aux images et aux rythmessuggestifs) :
• Une partie chantée, dans une langue littéraire (le dorien), alors que les dialogues sont en ionien attique (la langue parlée des athéniens), ce qui explique le recours aux caractèresitaliques dans la plupart des éditions de la pièce ; chant en vers, visible par les alinéas.
• Les marques du lyrisme sont, entre autres, les occurrences de la première personne (dès lepremier vers), les interjections, l’apostrophe à Zeus, les images telles que « gouffre fatal ».

Un jeu d’oppositions : il s’agit ici de condamner la démesure du héros tragique, pour lui rappeler queles dieux sont tout-puissants.
• Opposition dans l’espace, métaphore spatiale du haut et du bas chute.
• Opposition dans le temps : le temps des dieux (éternité) – « jamais l’oubli neles mettra en sommeil », l’instant des hommes – « lorsque la démesure s’est gavée follement sans souci de l’heure ni de son intérêt ».
• Opposition morale et religieuse, entre pureté etsacrilège, et leçon de sagesse politique : il faut revenir, après la démocratie de Périclès, à la prise en considération de la volonté divine dans l’exercice du pouvoir d’où une séparation du je et duil, la cité et le tyran.

Un exemple de double énonciation :
• Invocation des dieux (Zeus) ;
• Réquisitoire contre Œdipe, à moitié nommé ;
• Message aux Athéniens : « lareligion s’en va », dans des termes où Sophocle fait remarquer le triomphe du logos (la rationalité) au détriment du mythos (la parole ancienne, la croyance).

Conclusion : un passage central pour lapièce, une charnière, qui marque un premier recul du chœur vis-à-vis d’Œdipe, ainsi qu’un avertissement contre l’excès d’orgueil et le désir de grandeur.
Le chœur est choqué par l'attitude de...
tracking img