Commentaire de texte sur l'allocution de de gaule

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte
Allocution du Général de Gaulle, lors d’une conférence de presse le 31 janvier 1964

« La clé de voute de notre régime, c’est l’institution nouvelle d’un président de larépublique désigné par la raison et le sentiment des français pour être chef de l’Etat et le guide de la France », le Général de Gaulle a prononcé ces paroles le 20 septembre 1962.
C’est également leGénéral de Gaulle, figure emblématique de la Vème République et grand homme politique Français, qui a prononcer le texte étudier, lors d’une conférence de presse le 31 janvier 1964, utilisant les médias àson profit pour expliquer ses actions.
Lors de ce discours il fait référence aux événements de 1962 lors desquels le peuple français à décidé par referendum de remplacer l’élection au suffrageuniversel indirecte du président de la république par une élection au suffrage universel direct. Depuis 1958 De Gaulle est président il redresse la situation économique de la France et l’impose sur la scèneinternational. Mais étant également en pleine guerre froide on peut y voir aussi un clin d’œil aux deux Blocs.
Dans ce discours il aborde surtout les devoirs du président et celui de son premierministre. On peut se demander quel sont les modes d’élection de ces 2 personnages, et quel sont leurs attributions ?
Nous étudierons dans une première partie : comment est choisi le président, qui choisile premier ministre et quel sont leurs attributions, puis dans une deuxième partie nous étudierons les distinctions entre le président et le 1er ministre.

I) Election et nomination
Dans le 1erparagraphe De Gaulle fait un récapitulatif, et rappel que depuis moins de 2 ans l’élection du président de la république ce fait au scrutin universel direct, donc choisie par le peuple. Il nous faitégalement part de son opinion « il ne faut pas que le président soit élu simultanément avec les députés, ce qui mêlerait sa désignation à la lutte direct des parties ». Il appuie fortement sur le...
tracking img