Commentaire de texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les femmes savantes, Molière

Les Femmes Savantes est une comédie de 1672, écrit par le Molière. Il s'agit d'un texte qui traite de l'éducation des femmes et qui démontre qu'il est inutile, voiredangereux de trop éduquer les filles. L'extrait que nous allons étudier, est un passage qui oppose Armande, femme qui se croit savante et sa sœur Henriette. On étudiera tout d'abord l'habilitée del'argumentation d'Henriette, le registre efficace utilisé et d'autre part nous allons voir que dans ses paroles un personnage se révèle.

Dans cette extrait, on peut constater que Henriette faitpreuve d'une grande ingéniosité dans ces argumentations pour convaincre sa sœur Armande que les femmes ne sont pas faites que pour être savantes : «  pour différents emplois nous fabrique en naissant ; ettout esprit n'est pas composé d'une étoffe qui se trouve taillé à faire un philosophe ». Henriette ne veut pas suivre l'éducation que sa mère essaye de lui enseigner, elle veut une vie simple, unevie normale. Elle veut se marier «  Tandis que mon esprit, se tenant ici-bas, goutera de l'hymen les terrestre appas ». Dans les 6 derniers vers, Henriette veut convaincre sa sœur que toutes deuxpeuvent satisfaire les désirs de leur mère mais dans des domaines différents même contradictoires « Ainsi, dans nos desseins l'une et l'autre contraire, Nous saurons toutes deux imiter notre mère ». Armandede le domaine et la philosophie «  du coté de l'âme et des nobles désirs », « aux productions d'esprits et de lumière » et Henriette dans le domaine et de la famille «  du côté des sens et desgrossiers plaisirs », «  dans celles, ma sœur, qui sont de la matière ». Henriette a de la répartie pour persuader sa sœur que le destin des femmes n'est pas forcément celui qu'elle pense et qu'il peutvarier.
Dans les paroles d'Henriette, elle utilise un registre ironique, Molière nous le montre quand elle retourne un argument d'Armande contre elle  «  Si le vôtre est né propre au élévations Où...
tracking img