Commentaire de texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce poème est surréaliste par une construction en apposition des sons et des images qui permet de rapprocher deux réalités, selon le principe de l’écriture surréaliste. Les nombreuses métaphores etl’association inattendue des images rendent ce poème particulier et nouveau : Ma femme au cou d’orge imper lé vers 30/ ma femme aux fesses de grès et d’amiante vers 48. Les images surréalistes, les jeuxsonores et les néologismes sont source de poésie, dont le sujet traité est « Ma femme » . La fluidité du discours rend ce texte surréaliste par l’utilisation apparente de l’écriture automatique,précédé utilisé dans le surréalisme. Le titre de l’œuvre « L’Union libre » peut être interprété de plusieurs manières, la première signifie l’union entre deux personnes sans mariage ou du moins sans preuved‘alliance, ou l’union libre des mots dû à l’écriture automatique. Dans ce poème la femme est érotisée, elle est source de vie et de sérénité associée aussi à l’enfance ( A la langue d’une poupéequi ouvre et ferme les yeux vers 9/ Ma femme aux cils de bâtons d’écriture d’enfant vers 11 ). La femme est précieuse (motif récurent des yeux), symbolique comme la fusion des éléments naturels : Auxyeux de niveau d’eau de niveau d’air de terre et de feu vers 60. La femme est à la fois multiple, multipliée et libre, qui, par la passion qu’elle inspire, permet à l’homme d’accéder à la surréalitéet de vivre en harmonie avec le monde.

Nous avons pu ainsi montrer après avoir étudié ce poème que celui-ci est surréaliste par une construction en apposition, à la présence de nombreusesmétaphores insolites et une fluidité du discours qui évoque l’écriture automatique, procédé propre au surréalisme. Dans son poème, André Breton fait l ’éloge de la femme aimée qui occupe une place essentielledans le surréalisme, plus précisément l’amour culte d’une femme qui est explorée sous toutes ses formes à travers un blason réactualisé. D’autres artistes surréalistes ont prit la femme comme...
tracking img