Commentaire de l'incipit de la condition humaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une atmosphère d’angoisse et de suspense

L’atmosphère du meurtre

La scène se passe de nuit, l.15 « immobiles dans cette nuit..», le lieu est donc sombre, l.4-5 « moins visible qu’uneombre». La seul lumière visible est , l.7 « un grand rectangle d’électricité pale»
La « mousseline», c’est la limite a dépasser, ce qui separe Tchen du meurtre.
Il y a une tension dramatique dans la piece,Tchen est décidé a accomplir son oeuvre, l.17-18 «Il savait qu’il tuerait». Cependant nous n’avons aucune information sur le temps, comme l’indique la ligne 15 «Le temps n’existait plus».

Unevision sombre, lugubre, presque terrifiante nous est ici présentée.

Le personnage de Tchen

Tchen est en décidé, mais hesite encore a commettre cet acte, comme nous le montre l.16 «Il se repétaitque cet homme devait mourir». Le geste qu’il s’apprete a commetre le met dans un etat d’extase.
Tchen sait qu’il est capable de commetre cet acte, l.2 «Il connaissait sa fermeté», mais avant on veutnous faire douter, l.1 «Tchen tenterait-il de lever la moustiquaire? Frapperait-il au travers ?». Puis il se justifie, l.24 « Assassiner n’est pas seulement tuer». Il a un role de sacrificateur, deboureau. Sa victime ne peut se défendre. Il se rend compte de sa lacheté devant cette « chair d’homme» l.9, qui n’est autre que le pied de sa future victime !

Tchen semble être quelqu’un dedeterminé, mais qui hésite encore, peut-être car c’est son premier meurtre ?

L’atmosphère de ce meurtre est semblable a celle d’un polar, très peu d’élements, un meurtre, une ambiance lugubre, mais en quoicet extrait est il unique ?




L’originalité de cet incipit

Dans cet incipit, on retrouve des élements literaires totalement étrangés au roman tel que :
- des élements journalistique,comme la date et l’heure, «21 Mars 1927» «Minuit et demi»
- Malraux utilise aussi des techniques cinématographique, il concentre l’objectif vers la victime, puis «zoom» sur le pied « et d’où...
tracking img