Commentaire des annales de loch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1032 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Annales de Lorsch (803)
Thèmes: Licence GFDL · Source latine | |Les Annales de Lorsch (latin annales laureshamenses) (ap. 796) sont une compilation d'annales (chroniques anonymes) qui furent (en partie ?) rédigées et conservées dans le monastère franc du même nom, situé à 60 kilomètres au sud de Francfort, en Hesse. Ainsi nommées à la fin du XVIIIe siècle, dans leur forme la plus complète(l'unique copie d'extraits d'un codex perdu qui fut conservée au monastère de Saint Blasien, dans la forêt noire, jusqu'en 1809), elles couvrent, après une brève introduction, la période qui va de 703 jusqu'en 803.
L'abbaye bénédictine de Lorsch, devenue l'un des centres de la renaissance artistique et culturelle carolingienne serait à l'origine une fondation privée du comte d'Alémanie et de sa mère(Cancor et Williswinda, 764), qui en confièrent la direction à Chrodegang de Metz. La fondation en a aussi été attribuée à Pépin le Bref. Quoiqu'il en soit, le rôle de Chrodegang dans la réforme du monachisme franc sous le premier roi carolingien, elle-même à l'origine d'une tentative plus vaste de réforme de l'Église, explique en grande partie la renommée qu'acquit Lorsch ; en 765, Chrodegang fiten sorte que l'abbatiale, en même temps que d'autres monastères francs, accueille une partie des reliques de trois saints obscurs récemment apportées de Rome. En 774, la nouvelle abbatiale de Lorsch fut placée sous la protection de l'un d'entre eux (saint Nazaire), en présence de Charlemagne.
Les annales écrites pendant la renaissance carolingienne – annales laurissenses maiores, après 796 –enregistrent les événements importants survenus dans tout le royaume des Francs, puis dans tout l'Empire de Charlemagne année après année, avec une attention particulière portée sur ce qui concerne l'Église carolingienne. Leur style tranche avec celui des annales rédigées auparavant : il prend un caractère officiel qui tend à en faire l'histoire du royaume, puis de l'empire (le codex de Lorschcomprend notamment une Histoire des Francs [1]). En raison de ces innovations et de l'attachement sincère à la dynastie carolingienne dont fait/font preuve le ou les auteurs, une partie de ces annales a souvent été attribuée sans réelle évidence à Éginhard.
Parmi les événements les plus notables et les plus discutés que les annales de Lorsch ont enregistrés se trouve le couronnement impérial deCharlemagne. Celui-ci y est présenté dans une version qui ménage la susceptibilité byzantine en affirmant que le couronnement eut lieu parce que le siège impérial était vacant (l'Orient étant soumis à la régence d'Irène), et qu'il fut le résultat d'une décision conciliaire. Cette version contredit directement celle de la Vitæ Karoli d'Éginhard, pour lequel Charlemagne n'était pas informé et aurait refusésinon.

Les Annales de Lorsch (latin annales laureshamenses) (ap. 796) sont une compilation d'annales (chroniques anonymes) qui furent (en partie ?) rédigées et conservées dans le monastère franc du même nom, situé à 60 kilomètres au sud de Francfort, en Hesse. Ainsi nommées à la fin du XVIIIe siècle, dans leur forme la plus complète (l'unique copie d'extraits d'un codex perdu qui fut conservéeau monastère de Saint Blasien, dans la forêt noire, jusqu'en 1809), elles couvrent, après une brève introduction, la période qui va de 703 jusqu'en 803.

contexte historique: en 476, la disparition de l'Empire romain d'Occident a laissé un vide, comblé en partie seulement par l'autorité morale de l'Eglise, qui prend le relais. A la fin du 8ème, la Monarchie franque prend de l'importance. LesCarolingiens (surtout Charlemagne) créent un grand Royaume franc (It.,Gaule, Germ.).

Annales de Lorsch (803): ce sont les Chroniques de monastères francs. Tentative de ménager l'Empire byzantin (romain d'orient) en affirmant que le pape (à la demande de tout le peuple chrétien) a tenu compte du fait qu'il n'y avait plus d'empereur (et donc plus de Roi des romains) à Bysance depuis 780, date de...
tracking img