Commentaire dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5910 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANTHOLOGIE POETIQUE :

LA PLEIADE :
La pléiade de 1549 à la mort de Ronsard, la pléiade n'a jamais constitué une école. Le phénomène n'existe pas au XVI° siècle. Pour la première fois, des poètes et écrivains français se sentent liés par une communauté d'intérêts, prennent conscience de visées théoriques et poétiques homogènes, se reconnaissent un chef (Ronsard). Bref, ils s'identifientcomme un groupe sous une domination commune. C'est Ronsard qui en 1556 a repris le terme de pléiade par cette constellation de sept étoiles, des poètes alexandrins s'étaient désignés pour se donner l'immortalité. C'est aussi Ronsard qui a tenu à se centraliser les phénomènes littéraires comme se centraliser le pouvoir royal et y fut largement aidé par Du Bellay. L'un et l'autre s'offrent alors toutnaturellement aux attaques et aux injures du parti huguenot, qui parle, par dérision de « pléiade ennyvrée » il n'en faut pas plus pour que Ronsard souhaite définitivement, en 1563, garder le terme. Il lui avait d'abord préféré celui de Brigade, plus vaste, plus agressif et somme toute, plus représentatif.
Rémy Belleau, né à Nogent-le-Rotrou en 1528, mort à Paris en 1577, est un poète français dela Pléiade.
Belleau a débuté ses études chez les moines de l’abbaye Saint-Denis à Nogent-le-Rotrou avant de les poursuivre, vers 1553, à Paris où il complète une formation dominée par l’amour de la poésie grecque. Intelligent sans surcharge d’érudition, il était avant tout un homme qui plaisait.
Plus tard il rejoint le college de coqueret ou de grands auteurs comme Antoine de Baif, Joachim deBellay, Pierre de Ronsard i firent leur études. Puis il rejoint le mouvement de la pléiade en 1554 et publie en 1556 une traduction des odes d'anacreon. Cette traduction vient enrichir la brigade. Belleau a traduit tout autres poemes de Lesbos.

Si tu veux que je meure :

Si tu veux que je meure entre tes bras, m'amie,
Trousse l'escarlatin de ton beau pellisson
Puis me baise et mepresse et nous entrelassons
Comme, autour des ormeaux, le lierre se plie.

Dégraffe ce colet, m'amour, que je manie
De ton sein blanchissant le petit mont besson :
Puis me baise et me presse, et me tiens de façon
Que le plaisir commun nous enivre, ma vie.

L'un va cherchant la mort aux flancs d'une muraille
En escarmouche, en garde, en assaut, en bataille
Pour acheter un nom qu'onsurnomme l'honneur.

Mais moy, je veux mourir sur tes lèvres, maîtresse,
C'est ma gloire, mon heur, mon trésor, ma richesse,
Car j'ai logé ma vie en ta bouche, mon coeur.

Ce sonnet de Rémy BELLEAU ( 1528-1577) est extrait du recueil "La bergerie
dans ce sonnet, Rémy Belleau fais bien évidement un éloge de l'amour, il décris avec beaucoup de passion chaque petits détail, sans trop s'yattarder.
Ce poeme et un peu exagéré, et a l'époque, il n'est pas très bien vu car il décrit beaucoup, la sexualité.
Personnellement, j'ai choisi ce poème car c'est celui qui m'inspirais le plus parmi tous les poèmes de Rémy belleau, et en faisant cette anthologie, je découvre plusieurs poètes que je ne connaissais pas auparavant donc pour moi, c'est un travaille très intéressant, pour ma culturegénérale notamment.

LE BAROQUE :

trois générations d'écrivains ont animés la vie littéraire avec vigueur et passion de ce mouvement de la poésie baroque en introduisant de nouveaux styles et de nouveaux thèmes. Différents aspects de ce courant littéraire sont abordés à cette période en France (1570-1630). Notamment l'inspiration lyrique, l'écriture religieuse lorsque l'église catholique et l'égliseréformée s'affrontent...
la littérature baroque appartient à un grand mouvement européen, non seulement littéraire mais aussi artistique. Ce mouvement nait à la fin du XVI°siècle et se termine autour du milieu du XVII° siècle jusqu'au règne de louis XIV avec l'avènement du classicisme. En angleterre, on peut déceler son influence dans certaines pièces de william shakespeare tant sur le plan...
tracking img