Commentaire du belley - "les regrets" - sonnet 31

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 2 
Poème extrait des Les Regrets de Joachim Du Bellay.

Œuvre publiée en 1558 à son retour en France, ce recueil est consacré à la Rome du XVI°, le poète note au jour le jour ses sentiments (ses espoirs, sa déception et la souffrance de l’exil) et il brosse des tableaux de cette Rome moderne : les habitudes de la cour pontificale, les scènes de rue et des portraits de courtisans. Cerecueil contient aussi son voyage de retour en France et des portraits de courtisans royaux. Les vers des Regrets est l’alexandrins, sa forme est le sonnet et il a pour sujet les sentiments personnels.

COMMENTAIRE :

Le sonnet 31 est un des plus célèbres, sinon le plus célèbre du recueil des Regrets, il reprend un thème important dans la Renaissance, celui du voyage dans lequel s’incarne lerêve humaniste. Il évoque pour cela deux héros mythologiques de l’Antiquité grecque ; mais l’objet de son poème n’est pas de magnifier le voyage ou le héros épique mais bien de traduire le regret douloureux de la patrie à laquelle chacun est attaché par sa naissance.
L’intérêt sera de voir comment le traitement original du voyage permet de réaliser un hymne nostalgique à la partie.
Nous nousdemanderons dans une première partie si le sonnet incarne ou non le rêve humaniste du voyage initiatique.
Dans un second temps nous étudierons l’expression de la nostalgie de la terre natale.

I – Le sonnet incarne ou non le rêve humaniste du voyage initiatique.

1) Structure et composition du sonnet.
C’est un sonnet régulier. On a une double opposition qui correspond à la structurestrophique. La première opposition est attendue entre les deux quatrains et les deux tercets ; dans le premier quatrain il est question du voyage et dans les deux tercets on voit une comparaison entre le pays natal et la Rome moderne. On repère une seconde opposition assez sensible entre le premier et second quatrain, une opposition anormale, dans les deux, il parle du voyage, dans le premier, un voyageinitiatique et fructueux des héros Antique, dans le second, il parle de son voyage et se centre sur le désir du retour et le sentiment d’exil du poète.
La composition du sonnet fait apparaître le regard original que du Bellay porte sur le voyage et le véritable objectif du poète : bercé sa nostalgie.

2) L’influence humaniste dans le sonnet.
_ Du Bellay fait référence dans les 2 premiers versà deux périples mythologiques célèbres qu’il prend pour métaphore du sien. Du Bellay, comme les héros qu’il cite est loin de chez lui (ces deux voyages : voyage initiatique d‘Ulysse revenant de Troie dans l’Odyssée d’Homère, poète grecque du 8° siècle avec J.C. ; ou de Jason en Colchide avec les Argonautes) et les deux vers sont mis en valeur par des allitérations en occlusives, du son [k] dansce poème ; on a également un chiasme sonore avec « qui comme »(v1) et « comme […] qui »(v2). Ceci manifeste l’intérêt humaniste pour l’Antiquité grecque et romaine.
_ Du Bellay brosse un tableau moral des héros à leur retour. Ce portrait moral « Heureux » (v1) ;  « pleins d’usage et raison » (v3) montre la sérénité et la sagesse qui s’acquière lors du voyage. Ces deux voyages ont une portéeexemplaire et générale (usage des relatifs sans antécédents : comme dans les proverbes). Le thème du voyage initiatique est valorisé (conforme aux idées humanistes).

3) Le détournement du thème du voyage.
Du Bellay retient le thème du voyage les aspects significatifs, plutôt positifs, mais le voyage n’est ici mis en valeur que pour mieux contraster avec l’expérience personnelle que le poète a fait.Ce qui intéresse du Bellay dès le v3, c’est le retour. Juste après il donne une pensée générale au bonheur qu’on goutte au sein de sa famille, dans le vers 4 «  vivre entre ses parents le reste de son âge ». Dès le second quatrain on voit apparaître le motif du voyage malheureux, qui est très présent dans les Regrets (comme dans le sonnet 26 ou 34). Dans le nôtre, le voyage s’apparente plus à...
tracking img