Commentaire du chapitre vi de "pierre et jean"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce texte correspond au chapitre VI du livre « Pierre et Jean » écrit par Maupassant. Une partie de pêche est organisée pour fêter l’installation de Jean dans son nouvel appartement. Après que sa mèreest mentie au sujet du portrait de M. Maréchal, Pierre est sur de l’adultère de celle-ci. Dans une première partie nous verrons que Jean et Mme Rosémilly ont des rôles inversés puis dans une secondepartie nous verrons comment Maupassant critique le mariage au travers de ce passage.
I. Jean et Mme Rosémigny : deux personnages contraires
A. Une inversion des rôles
« Je supposenaturellement que vous désirez m’épouser » l.33 Mme Rosémilly formule elle-même la demande en mariage. Pourtant, traditionnellement c’est l’homme qui se charge de cette demande. Mme Rosémilly pose de nombreusesquestions avez-vous perdu la tête ? » l. 16 , « en avez-vous parlez à votre mère ? » l.37 , ainsi elle construit le dialogue et met en place le contrat de mariage. Elle utilise les pronoms« vous/je » l.31 , « nous » l.31 , « l’un et l’autre » l.32 : Mme Rosémilly parle pour elle et Jean à la fois. C’est Mme Rosémilly qui donne est même sa mains sans que Jean la lui demande « Tendit sa mains encoremouillée » l.39. Les réactions à propos de cette demande en mariage rapide est contraire : Mme Rosémilly est « si peu troublée » l.45 tandis que Jean pensait à « une coquette comédie d’amour » l.46 ,coquette étant un adjectif qualificatif féminin. Lui ne parle que d’amour « je vous aime » l.17. Jean et Mlle Rosémilly ont des rôles différents mais aussi des caractères différents.
B. Descaractères opposés
Mme Rosémilly prend les décisions, elle est perçut comme une femme d’affaire : « nous savons » l.31 , « nous pouvons peser toutes les conséquences de nos actes » l.32 , « décider » l.33 ,« suppose » l.33. A l’inverse, Jean est troublé, prit au dépourvu : « répondit niaisement » l.35 , « s’étonnait » l.45 , « il s’attendait » . Jean est surpris par la demande en mariage...
tracking img