Commentaire du poeme "barbara"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1620 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jacques Prévert, "Barbara", Paroles (1946)
Poème "Barbara" de Prévert, tiré d'un recueil intitulé Paroles. Recueil publié en 1946 càd juste au sortir de la seconde guerre mondiale. Prévert peut se définir comme un poète populaire dont l'œuvre colle au plus près à la réalité quotidienne qui l'inspire. Poésie simple qui connut un immense succès. "Barbara" met en scène une figure féminine aperçuedans le port de Brest, ville qui avait subi 165 bombardements par les alliés en 1944 après un siège de 43 jours. Ces bombardements firent 25000 morts et détruisirent presque complètement la ville.
Poème simple dans une tonalité nostalgique qui ressemble à une chanson qui parle d'amour. Le poème s’adresse à une femme. Le récit d'une scène de rencontre sous la pluie assure la progression du poème.I/ Une chanson populaire

A - Les éléments caractéristiques de la chanson

a) Refrain
Reprise de phrase, de mots, retour régulier d'un même motif.
Quels sont les éléments qui se répètent ?
"Rappelle-toi Barbara" : vers 1, 6, 11, 14, 15, 23, 29 : répétition dans la première moitié du poème.
"Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là" : vers 2, 7, 46, 47.
Phrases qui reviennent : fontpenser à un refrain. Sert à donner du rythme au poème et moyen mnémotechnique simple.

b) Récit qui progresse
Le poème raconte une histoire simple : schéma identique à celui d'un récit.
-Situation initiale : scène de rendez-vous amoureux : vers 17-22. Scène placée sous le signe du bonheur.
-Elément déclencheur : vers 38, 44 : la guerre.
-Situation finale : absence et désolation : ne resterien du passé heureux.
Paysage familier qui évoque la rue de Siam (actuelle Thaïlande), Ouessant, île au large de Brest. Ces lieux font partie de la vie quotidienne des Bretons.
Le personnage féminin : Prénom qui désigne étymologiquement l’étranger pour les Grecs. Il est surtout intéressant par sa sonorité qui se distingue par ses répétitions phoniques. Doublement du [b] et redoublement du [a] etdu [r] qui le rendent euphonique.
Ressemble en cela à une chanson. Histoire condensée en peu de temps. Histoire dramatique nous est racontée : celle d'une séparation, d'un couple brisé par la guerre.

c) Travail sur le rythme
Rythme changeant : de vers de 3 syllabes (vers 5, 14, 19) à alexandrin (vers 44, vers 48) : musicalité dans la variation de longueur des vers.

d) Sonorités
vers11-24 : Sonorité récurrente : assonance en [a] qui résonne dans tout le poème. Dès le titre : "Barbara" ; "toi" ; "bras, ce jour-là" ; "fois" ; "tutoie" : assonance (retour des mêmes voyelles) dans la première partie du poème. Sonorités mises en valeur car sont à la rime.
Dans la fin du poème : sonorités plus dures : assonance en [é] et [t] (48-49). Sonorités [f] / [s]. Destruction de l'harmoniesonore du début.
Bilan : éléments qui rapprochent ce poème d'une chanson. Poème est une invitation à la chanson. D'ailleurs a été souvent mise en musique.
B - Le ton du poème

-Présent : présent de l'énonciation : locuteur s'adresse à un destinataire qui est une femme qui se prénomme Barbara. Verbe au présent : toujours le même : "Rappelle-toi" / "n'oublie pas" : invocation à se remémorer lepassé.
A partir du vers 46. Retour au présent de l'énonciation. Locuteur qui parle.
-Autres temps verbaux :
L'imparfait : dès le vers 2.
Le passé composé : vers 8, 39.
-Temps du passé dominent dans les deux tiers du texte : jusqu'au vers 45.
On a donc un locuteur qui évoque le passé.
Point de vue positif : passé supérieur à présent.
Ou point de vue inverse, négatif : présent supérieur au passé.Ici, le temps dominant et le temps positif : le passé.
Bilan : évocation nostalgique / poète mélancolique : regret du passé et du bonheur qu'il symbolisait.

Transition : poème qui commence par évocation du passé puis passé disparaît et voit le triomphe du présent : passé a été détruit par le présent. Voir à présent dans le poème comment sont décrits ces deux moments du temps (le passé et...
tracking img