Commentaire du texte emile pouget " le sabotage"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2540 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’AIT ( Association internationale des travailleurs) sous l’impulsion notamment de Marx et d’Engel se forme en 1870 en opposition à la guerre franco-prussien. Le but est alors de réunir eu delà des frontières les ouvrier afin d’avoir un mouvement social international réunissant syndicats et associations Le 18 mars 1871, la Commune de Paris voit le jour alors que la France s’apprête à passer unaccord de capitulation avec les Prussiens. Face à l’armée ennemie qui encercle la capitale des barricades ouvrières se forment. L’ancien pouvoir est dépassé, des comités populaires se mettent alors en place. Durant 72 jours la commune s’organise et met en place un conseil général composé de 90 membre au sein duquel on dénombrera 25 ouvriers. Jamais depuis, la France n’a eu une assemblée ou unequelconque forme de gouvernement où il y a eu plus d’un quart d’ouvriers en son sein. Ces derniers souhaitait la mise en œuvre d’une autre conception de la démocratie, désiraient donner au mot « République » un contenu plus populaire, démocratiser l’exercice du pouvoir et valoriser les travailleurs qui devaient être selon eux au centre des décisions. Mais la Commune prend fin de façon prématuré etviolente avec la «  semaine sanglante » durant laquelle la majorité des communard seront fusillé ou déportés. Avec cette répression forte, l’Etat a étouffé le soulèvement ouvrier et ce qui laisse une très grande méfiance et un désir d’indépendance chez ces derniers. Par la suite les grèves et premières organisation syndicales on donc mit du temps à se mettre en place car avec cette héritage, oncraignait en effet de recommencer à se rassembler entre ouvrier. Mais grâce à la loi Waldeck-Rousseau de1884 qui marque la reconnaissance officielle des syndicats et l’apparition de la CGT en 1895,le syndicalisme révolutionnaire va peu à peu apparaître marquant un tournant important du mouvement ouvrier. Parmi ces syndicaliste on trouve le militant anarchiste Emile Pouget qui fait parti de ce quel’on appellera à partir de 1922 des anarchosyndicaliste. Né en 1860, Emile Pouget, profondément marqué par le procès des Communard de Narbonne, s’est très tôt investie dans le mouvement ouvrier. Dès 1889, il devient l’auteur du père Peinard dans lequel il dénonce l’illusion de la lutte politique et tente d’éveiller les conscience parmi les ouvriers. Des ouvriers qui se trouvent alors devant uneimpossibilité à trouver une solution réformistes à leurs revendication immédiate ( se nourrir, se loger , trouver un travail). Emile Pouget, ardent défenseur de la grève générale et de l’action direct comme instrument de lutte préalable à la révolution pense qu’il faut privilégier l’affrontement plutôt que la négociation . Il défendit ainsi avec acharnement la tendance révolutionnaire du syndicalismecontre le réformiste, plus modérés dans leurs méthodes. Le texte dont il est question ici est un extrait d’un des ses ouvrage «  Le sabotage » qu’il a écrit alors que l’antagonisme de classe est à son paroxysme entre bourgeois et prolétaires . En quoi cet extrait est-il révélateur des pratiques et des idéaux anarcho-syndicaliste ? Quels sont selon Emile Pouget les différend moyens que le mouvementouvrier doit employer pour « frapper le patronat à la caisse »? Dans une première partie nous verrons que ce texte illustre l’affirmation de la lutte ouvrière qui doit se faire pas des moyens radicaux puis dans un second temps nous montrerons que dans cet extrait Emile Pouget considère que ses moyens d’actions doivent être les assises des pensées et des idéaux anarchosyndicalistes qu‘il défend.I . UNE AFFIRMATION QUI POUSSE LA LUTTE OUVRIERE A EMPLOYE DES MOYENS RADICAUX D’ACTION…

A. LE BOYCOTTAGE ET LE LABEL : DEUX INITIATIVES SOLIDAIRES AU SERVICES DE LA LUTTE :

- Que ce soit le boycottage, autrement dit le refus systématique de consommer les produits ou services d'une entreprise « l’interdit jeté sur un industriel ou un commerçant » (l.4-5) , ou encore le label qui est...
tracking img