Commentaire emile zola.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENTAIRE

Question : En faisant l’inventaire raisonné des défauts de ces personnages, vous direz quelles qualités leur manquent.

Dans le texte « Le curé des Tours » d'Honoré de Bazac, les défaults de Mme Gamard sont son physique, sa personnalité et son lieu d'habitation.
Tout d'abord l’aspect physique du personnage est caractérisé a la ligne 1 « Des yeux gris et ternes », a la ligne 11« taille disgracieuse » et a la ligne 17 « blafarde » montrant les désaventages physique du personnage et à la ligne 10 « perruque assez mal bouclée » et à la ligne 12 « peau rougeatre » qui montre un aspect impropre du personnage.
Ensuite, la personnalité du personnage est décrite à la ligne 3 « solitaire » à la ligne 19 « despotisme », à la ligne 20  « étroitesse d’esprit » montrant sa solitudequ'elle n'a pas accepté.
Et pour finir, l'habitation est considérée, à la ligne 31 « grotesque », à la ligne 35 « les couleurs étaient passés » comme mal entretenu, impropre, tout comme le physique et l'apparence de Mme Gamard.

Dans le texte « Stendhal » de Lucien Leuwen, les défauls de Mme Bremard sont son physique et sa personnalité

Pour commencer, l'aspect physique du personnage est mis envaleur à la ligne 2 « au nez pointu, au regard faux », « mise avec beaucoup de soin » pour montrer un physique assez similaire au caractère méchant du personnage.
Ensuite, la personnalité du personnage est dite à la ligne 8 « naturellement méchante », « atrabilaire », « bavarde » et à la ligne 10 « le besoin d’un maison opulente » montrant
un aspect perfide de Mme Bremard. Cette personnalitérejoint le physique de Mme Bremard.
On voit aussi que Mme Bremard a été la femme de chambre d'une personne de la haute société anglaise. Elle a donc vécu dans le luxe sans appartenir a la haute société française. C'est un personnage peut discret mais surtout méchant.
 
Dans le texte « La Curée » d'Emile Zola , les défauls de Mme Bremard sont le physique et sa personnalité.

Dans un premiertemps, l'aspect physique du personnage est mis en valeur a la ligne 3 « limée, fripée et blanchie », à la ligne 5 « les gros souliers », à la ligne 19 « petite...ratatinée...pâleur ».
qui montre une femme préoccupée par son apparence. Cette réflexion est renforcée par les mots « sourire éteint » et les « yeux qui semblaient nager », mettant en valeur la préoccupation de Mme Bremard.
Dans un segondtemps, la personnalité de Mme Bremard est une personne plutôt jeune mais qui se consacre a part entière à son travail. On a ici une identification entre Sidonie et son travail à la ligne 13 « la femme se mourait en elle », à la ligne 10 « aimant la procédure, oubliant ses affaire pour celles des autres », à la ligne 21 « les préoccupations ont elle se bourrait la cervelle » qui montre la nature deMme Bremard. On peut aussi relever a la ligne 22 « timide et discret » qui confirme le caractère de Mme Bremard.

D'après les études des défauts, on peut en conclure que chacun des caractères des personnages est mauvais : l'un est superficiel, un autre timide et un dernier préoccupé. Ce n'est pas caractéristique d'un personnage de roman habituel
Commentaire : Vous commenterez le texte d'EmileZola.

Emile Zola est un célèbre écrivain français de la fin du XIXème siècle né le 2 avril 1840. Puisqu’il est fils de myope il n’est pas mobilisé à la guerre de 1870 et peut par conséquent se consacrer entièrement à l’écriture et il devient alors journaliste en plus d’être romancier. Zola est notamment connu pour la suite d’œuvre des Rougon-Macquart, et en particulier l’Assomoir ou Germinal.Il est également le chef de fil du mouvement Naturaliste, qui vise à reproduire la réalité avec une objectivité totale et dans tous ses aspects, même vulgaire. Homme alors reconnu, il désire faire part à la population de son indignation par rapport à l’affaire Dreyfus avec le célèbre article J’accuse.  Alors abandonné par une partie de ses lecteurs, il est injurié et c’est dans cette détresse...
tracking img