Commentaire fable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1120 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Convaincre, Persuader, Délibérer.

Document A : Dans le «jugement de Salomon», la thèse est implicite, elle est: «le cœur parle toujours sincèrement», l' argument est qu'une personne peut être trahis par son propre cœur (dans le texte la prostituée qui ne possède pas l'enfant est trahie.
Document B : Dans «le Laboureur et ses enfants», la thèse est explicite dès les deux premières vers et audernier : «Le travail est un trésor» Jean de la Fontaine s'appuie sur l'argument «c'est le fond qui manque le moins», autrement dit le travail est le meilleur moyen de gagner de l'argent.
Document C : La morale de ce texte est implicite, elle est : «le véritable amour est désintéressé et juste» : Dans le premier paragraphe Zadig reconnaît le fils qui anime sincèrement son père, son désintérêtet sa droiture envers sa sœur (garder ce qui lui appartient)Dans le second paragraphe Zadig vante celui qui, par son éducation rend l'homme juste, droit et reconnu par les autres.
Document D : Dans «le petit Prince» la thèse est explicite, elle est : «l'essentiel est invisible pour les yeux», elle apparaît a travers les paroles du renard qui dit cela au petit prince, autrement dit les valeursmorales sont essentielles, dans le texte le petit prince se sent responsable de la rose car il s'en est occupé.

Le laboureur et ses enfants.

Comme l'apologue ou l'essai, la fable a pour but de faire passer un message, de faire réfléchir son lecteur. C'est le style de texte qu'adopte Jean de la Fontaine, au 17ième siècle, pour faire passer des leçons de morales à ses lecteurs à l'époque duclassicisme, où les écrivains sont à la recherche de la perfection.
«Le laboureur et ses enfants» est l'une de ses célèbres fables, plus exactement la neuvième édité en 1668. Comme dans toutes ses fables, Jean de la Fontaine met une morale cachée derrière une histoire afin de faire réfléchir son lecteur a une valeur.
Dans cette fable le père incite ses enfants à travailler la terre à la recherched'un trésor inestimable, alors qu'en réalité le trésor est leur propre travail, et l'acharnement à le trouver. A travers la morale du père, Jean de la Fontaine nous transmet sa morale qui est : «le travail a lui seul est un trésor» et incite le lecteur a la réflexion.
Nous verrons d'abord la structure de la fable et son aspect divertissant puis ensuite comment l'auteur s'y prend pour faireréfléchir son lecteur et lui faire passer un message.

Cette fable est divertissante et bien structurée grâce à de nombreux moyens mis en œuvre par Jean de la Fontaine.
Tout d'abord le récit est court (seulement 18 vers) ce qui permet d'aller très vite à l'essentiel de l'histoire. Les rimes à la fin des vers «peine-prochaine, parents-dedans, bout-oùt, place-repasse, champs-an, davantage-sage,mort-trésor» permettent au récit d'être agréable, facile à lire et entrainant. Le texte a été écrit de sorte que les événements soient bien chronologiques et qu'il y ait un enchainement logique qui aboutit à une déduction rapide. L'auteur utilise deux temps : le présent pour la morale et pour le discours direct du laboureur et le passée simple qui est un temps du récit pour raconter les faits.La Fontaine amplifie des mots : pour faire croire à un trésor énorme. D'abord, le mot «secret» avec «sans témoin »et «mort prochaine» (qui laisse penser que le père a attendu le dernier instant de sa vie pour dire le secret tellement il est grand et il fait attention de le dire seulement à ses enfants). Ensuite, le mot «travail» avec «prenez de la peine», «creusez», «fouillez», «bêchez», «remuez»«deçà, delà, partout au bout de l'an» ces mots/expressions qui appartiennent au champ lexical du travail signifie que le trésor doit absolument être trouver par tous les moyens possibles. Et enfin le mot «trésor» avec «gardez-vous de vendre l'héritage», qui laisse penser que les enfants doivent absolument trouver ce trésor.
Jean de la Fontaine a choisi un discours direct pour le père ce qui...
tracking img