Commentaire - gargantua

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (936 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire littéraire - Gargantua
En 1535, Rabelais publie une de ses œuvres maîtresse : Gargantua. Le parcours de cet ogre colossal est d’ailleurs historique. Pionné du mouvement humaniste, il arecours aux géants afin d’introduire ces critiques grotesques de la société de la Renaissance. L’humanisme, qui vise à renouer avec les valeurs de l’Antiquité, fixe de nouvelles idées philosophiques,artistiques, et littéraires. Dans ce chapitre LVII, Rabelais évoque un idéal de vie à travers l’abbaye de Thélème qui accueille des jeunes gens pour leur donner une éducation exemplaire. Toutd’abord, nous verrons en quoi, cette société est-elle harmonieuse puis, en quoi s’agit-il d’une utopie humaniste ? Enfin, la description de cette abbaye nous propose-t-elle un idéal de vie humaniste ?Dès le début du passage, Rabelais insiste sur la totale autonomie des Thélémites : « Quand bon leur semblait », « Quand le désir leur venait ». Leur vie est elle-même « organisée ». Par ailleurs,l’énumération de verbe à l’imparfait, « buvaient, mangeaient, travaillaient, dormaient », vient ponctuer le récit tel le mode de vie de ces personnages. Ces derniers n’obéissent qu’à eux-mêmes, « selon leur bonvouloir et libre-arbitre » ; l’opposition « non par des lois, statuts ou des règles » le précise. L’expression « fais ce que voudras » est paradoxale, car là est leur unique « règle ». Leur harmonieest faîte de « liberté ». Cette liberté est d’autant plus intéressante qu’il s’agit d’une harmonie complète entre chaque individu.
Ce mode de vie exercé par les Thélémites semble résulter d’uneunion entre chaque membre. En effet, la marque récurrente du pluriel « ils », « les », « leurs », se rapporte constamment aux groupes formé par les personnages. Ces derniers vivent paisiblement encollectivité et leurs gestes semblent quasi-coordonnés : « si l’un ou l’une d’entre eux disait : « Buvons », tous buvaient ». De plus, il ne ressente pas de rivalité les uns envers les autres, ils...
tracking img