Commentaire germinal 1,4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte de l'extrait de Germinal

Introduction
Le texte que nous allons étudier se trouve au début du chapitre 4 de la première partie de Germinal publié en 1885 par Emile Zola, ils'agit du treizième roman de la série des Rougons Macquart.
Dans cet extrait Zola nous montre/décris les conditions de travail des mineurs, à travers un personnage "Maheu", qui endure cette souffrance.En outre, ce texte montre aussi les facteurs liés à cette souffrance.
Nous étudierons notament comment Zola fait-il ressortir le réalisme et le naturalisme dans cet extrait, en deux parties;d'abord le portrait d'un personnage, en sous entendant la souffrance de ce dernier, puis l'horrible millieu.

I Le portrait d'un mineur

A-Un tableau réaliste:
Cette scène reproduit la souffrance d'unmineur, "Maheu", lors de son travail qui est dur et épuisant, "souffrait"; "supplice";
mais avant tout ce passage présente le métier de mineur, "lampe"; "havage"; "rivelaines".
Ensuite, "une gouttes'acharnant dans son oeil", et donc le courage de Maheu et des mineurs en général.
Cependant la visualisation de la scène est mise en valeur par des indices réalistes spaciaux "en haut"; "audessus".
Zola nous fait donc un réel portrait du millieu minier, dans un cadre parfaitement réaliste (de l'époque=société du second empire), un monde de transition industriel difficile et dans de sombrecontexte.

II Un horrible millieu

A-Une lutte disproportionnée:
On remarque aussi que les éléments présent sur la scène, "roche"; "gouttes d'eau", changent de dimension et deviennent un réelobstacle ou inconvénient.
En effet, les mineurs ici sont comme des robots, personne ne parle, tel une punition, au fond d'une mine...

B-Une descente au enfer:
Le millieu sombre des mines est décrit icicomme un enfer, grâce aux différents verbes et adjectifs, "souffrait"; "l'étouffement"; "mortel"; "chauffait"...;
mais aussi de méthaphore, "brûler le sang".
Les éléments naturels présent dans la...
tracking img