Commentaire, la fille, fables, vii, 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Jean de La Fontaine, né en 1621 et mort en 1695, est un poète français de la période classique. Il publie un premier recueil de Fables en 1668, il ajoutera plusieurs livresjusqu’en 1694. Ce texte, extrait de la fable 5 du livre VII, qu'il dédia à Mme de Montespan, la favorite du roi Louis XIV, met en scène une précieuse qui souhaite se marier. De nombreux soupirants seprésentent à elle, mais elle se montre très difficile sur le choix de son futur époux et fini par faire fuir tous les prétendants qui lui faisaient la cour. Avec le temps, sa beauté décline et ellese presse d’épouser le premier venu, un malotru. Cette fable semble viser Anne Marie Louise d'Orléans, la Grande Mademoiselle qui se maria à 43 ans, avec un gentilhomme nommé Lauzun. Dans unpremier temps, nous étudierons les prétentions de la fille, puis nous analyserons la progression dramatique de la fable. Enfin nous examinerons la satire de cet extrait.
ou
Recueils poétiques deJean de La Fontaine (1621-1695), Les Fables choisies mises en vers furent publiées à Paris de 1668 à 1693. La fable intitulée « La fille » est extraite du Livre VII, dans lequel elle figure enquatrième position (variable selon les éditions). Dédié à Mme de Montespan, ce livre figurant dans le second recueil des Fables semble nettement infléchir le ton: l’inspiration se diversifie, et lesenjeux se complexifient. “La Fille”, met en scène une précieuse épousant à la fin de sa vie un malotru, et vise, peut-être, la Grande Mademoiselle qui a retardé son mariage jusqu’à 43 ans. Ils’agit de la seconde partie de cette fable “jumelle” : “Le Héron”. La moralité commune à ces deux versions, l’une animale, l’autre humaine, termine la première fable et sert de prologue à la seconde.Cette pièce a probablement été inspirée du poète latin Martial (V, 17.) ; il connaissait sans doute aussi le texte de Conrart. Il s’agira de voir en quoi cette fable est une satire de la...
tracking img