Commentaire la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (854 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Gutierrez Marie 1es3


Devoirs numéro 2





Jean de la Fontaine ( 1621-1695 ), est un poète à la fois moraliste, librettiste et romancier vivant au temps de Louis XVII. Ses fables,écrites en 1668 et 1694, constituent la principale œuvre poétique du classicisme. C'est l'un des plus grands chefs d'œuvre de la littérature française. Elles ont été écrites et adressées au Dauphin dansun but éducatif.

« Les obsèques de la lionne » fait partie du second recueil de fables de La Fontaine publié en 1694. L'une des protectrices de celui-ci était Madame de la Sablière mais ce sont parles contes, puis par les fables, qu'il connu la gloire. Les fables de son premier recueil, sont particulièrement écrites pour de jeunes lecteurs ( il fait énormément de rapprochement entre lesanimaux et les hommes, et elles sont plus éducatives et simplistes à lire ), tandis que dans le deuxième recueil, les lecteurs visés sont principalement les adultes ( fables philosophiques et politiques,elles sont aussi plus complexes à lire et à comprendre ).

Ses œuvres visent à donner, sous forme légère et ludique, un enseignement moral. Dans « les obsèques de la lionne » ( livre VIII, fable 14), le fabuliste démontre l'hypocrisie de la cour et relate la façon dont un roi (Le lion ), trop crédule, se fait duper par un cerf très habile. Dans un premier temps, nous allons analyser le récit etla forme du discours, puis la morale.

En ce qui concerne la narration, l'auteur utilise des expressions pour ridiculiser les courtisans en dénonçant leur agissements ( « peuple caméléon, peuplesinge ») ici, c'est une imitation.
L'intervention du narrateur est exprimée à différentes reprises :

Vers 14, « Les lions n'ont point d'autre temple » : Dans ce vers, il exprime le chagrin duprince. Mais celui-ci ne le laisse s'échapper que dans sa tanière, son antre.
C'est le seul endroit ou il peut se laisser aller, car il ne veut pas montrer à ses sujets une sorte de faiblesse.

Vers...
tracking img