Commentaire la peau de chagrin extrait du banquet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé : La peau de Chagrin, Balzac(1831)
I) Extrait du Banquet
II)
III) I)Honoré de Balzac (1799 – 1850 )est un écrivain du début du XIX° siècle, il doit attendre 10 ans avant de connaître ses 1er succès. Ses romans tel que La Peau de Chagrin ( 1831 ) analysent les fonctionnement sociaux. L'extrait présenté est issue de La Peau de Chagrin, où le jeune héros nommé Raphaël deValentin vient tout juste d'acquérir la Peau De Chagrin; talisman magique qui lui permet de réaliser tout ses voeux, mais a chaque souhait la peau rétrécie tout comme la vie de son propriétaire. Apres avoir prononcé son 1er voeux, qui est de participer à un gigantesque festin, Raphaël croise des amis à lui qui l'emmènent justement à un banquet organisé par Taillefer, un riche banquier.
IV) Nousétudieront, pour commencer, en quoi le buffet est-il une descente aux enfers pour notre jeune héros. Ensuite nous analyseront l'aspect mi fantastique mi réaliste du banquet.
V)
VI) II) A)Balzac inscrit le personnage de Raphaël dans une situation de perdition. Juste avant d'obtenir la peau, il avait décidé de mettre fin à ses jours. Raphaël formule son 1er voeux qui est exaucé aussitôt,il participe à un immense banquet... Mais le jeune homme en se laissant aller au plaisir du vin de l'alcool des femmes va descendre peu à peu jusqu'à l'enfer.

I) A) Balzac inscrit le personnage de Raphaël dans une situation de perdition. Juste avant d'obtenir la peau, il avait décidé de mettre fin à ses jours. Raphaël formule son 1er voeux qui est exaucé aussitôt, il participe à un immensebanquet... Mais le jeune homme en se laissant aller au plaisir du vin de l'alcool des femmes va descendre peu à peu jusqu'à 'enfer.
II)
III) B) L'arrivé au buffet, va susciter chez tous une certaine admiration «  chaque convive paya son tribut d'admiration ». L'imparfait de description est utilisé ici pour exposer me un buffet semblable au paradis « qu'offrait une longue table »;« répétaient les couleurs de l'iris »... Par ailleurs, Balzac utilise les couleurs pour dresser peu à peu cette image du paradis « une longue table blanche », la couleur blanche synonyme de la sainteté ainsi que « les couverts couronnés de petits pains blond » le blond, semblable à la couleurs des cheveux des anges. Les couleurs, sont également utilisé pour accentuer l'enchantement des invités, les couleurssont brilantes et étincelantes; « les cristaux reflétaient les couleurs de l'iris », « dôme d'argent »... Cette arrivé et cet éblouisement sont preseque présenté commme dans un rêve, les invité flottent au dessus de la terre ferme « reflets étoilés »; « à l'infini » … En outre ce n'est que la première partie du banquet … Malgres cet enchantement, les invité se laisseront aller à la tentation de ladébauche...
I)
I) L'arrivée du 1er service marque une rupture. Après avoir employé l'imparfait dans la 1er partie, le passé simple qui marque ici une succession de fait, accentue la rupture . A travers les vins, cette séparation est présente « blancs et rouges », le blanc pour le paradis, le rouge qui peut se rapporter aux flammes des enfers. Balzac, donne plusieurs avertissement des événement àvenir, tout d'abord au début du texte « quand il sera ivre-mort » et ensuite à travers « une tragédie classique », la tragédie se finissant toujours mal et souvent fatalement... « au moment où l'on emportât les reste de ce magnifique service » à partir de ce moment, c'est un point de non retours, il ne reste de l'objet de leurs fascination passagère que des débris. Tout est fait de manière àopposé la 1er et la 2° partie, le paradis calme, en harmonie paysage de paix contrairement à la 2° partie, le champs lexical du désordre de la disharmonie et de la confusion le prouve « caprices »; « tempétueuse »; « déchaînés »; « confuse »; « cris », ainsi que la personnification de la calomnie « la calomnie éleva tout doucement sa petite tête de serpent ». Dans ce banquet, les convives...
tracking img