Commentaire lamartine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (854 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire lamartine

I°SOUVENIR
1° PAR LE LIEU PARTICULIER

incarné par lieu où lamartine et femme qu'il aime se rencontraient 2nde strophe
lac interlocuteur, personnification du lac v3« regarde », v8 « tu » ,personnif: v9 tu mugissais », 4eme strophe, … « souvient-il » terme humain.
lieu: entouré de nature: personnifié //dialogue, nature romantique: épanchement des sentiments. 4Emestrophe Le poète parle à un lac au lieu de parler à un ami → romantisme

→ lieu particulier à ses yeux, par attaches perso, romantique par lieux et connotation, dialogue rend cette remémorationvivante, comme théatralisation de ses sentiments. Lecteur témoin

2° TEMPS DU SOUVENIR
souvenirs pcq poète parle au passé vbs
champ lexical du souvenir à citer
champ lexical de la vue-->souvenir se déroule sous les yeux: usage pst,
terme conclusif au départ: « ainsi » commence par fin pour aller vers le début remonte le temps vers le souvenir

TT concourt à orga du souvenir dsdéroulement et ds construction. Poète met en scène son souvenir pour le rendre plus vivant, le lecteur en est témoin et parfois est uni avec le poète ds des pronom inclusif « « nous » 9e quatrain

II LETEMPS

1°EMMENE L'HOMME
thème du 1er quatrain: regret du poète: temps, fuit, comparé à océan ds lequel l'homme se noua par opp au lac + pt , calme cf strophe 4, tt est calme. Métaphore filée du tempsqui commence dès 1ers vers, temps coule...
relever termes négatifs du temps qui passe surtout 2nde partie
temps ennemi cf strophe 10 »temps jaloux « ...
Il incarne le regret de la femme aimée2° SOUHAIT DU POETE

Maitriser le temps: cf strophe 7: tps coule pour malheureux mais se suspends pour bonheur., souhait également ds bouche de la femme aimée strophe 6 → appel épicurien pouvoirprofiter de chaque instant comme si volonté de tous: du seul « je » et » tu » « nous » et « eux « , d'intimiste à général, eux et nous .
Nouvelle métaphore du temps: en oiseau: « suspends ton...
tracking img