Commentaire - le rouge et le noir - p45 – 47 « la petite ville … commerce du fer.»

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EXTRAIT 1 – LE ROUGE ET LE NOIR
P45 – 47 « La petite ville … commerce du fer.»
INTRODUCTION 
Le Rouge et le Noir, sous-titré Chronique de 1830, est un roman écrit par Stendhal, publié à Paris chez Levasseur en 18301. C'est le deuxième roman de Stendhal, après Armance. Le roman compte deux parties : la première retrace le parcours de Julien Sorel dans la petite ville de Verrières et plusparticulièrement son entrée chez les Rênal, ainsi que son séjour dans un séminaire. La seconde, la vie du héros à Paris comme secrétaire de monsieur de La Môle et son déchirement entre ambitions et sentiments, incluant son amour pour la fille de ce dernier
Chroniques de1930, nous attend a lire un récit historique contemporain : originalité
>Epigraphe  « la vérité, l âpre vérité » : volonté derapportage sur son époque, il projetait son œuvre pour les générations a venir ? Contradiction avec l œuvre romantique = fictive. Apre = dureté de la vie, aspects négatifs, la rudesse.
Description réaliste d une ville fictive : contradiction volontaire de S : position geo OK nom PAS
>Extrait = guide touristique.
PLAN
1-Un guide touristique réaliste
a/Une progression logique harmonieuse
b/Lesinformations communiqués au lecteur
2-Une satire de la province
a/Une petite ville isolée
b/Des habitants mesquins et avares
I – UN GUIDE TOURISTIQUE REALISTE
a/Une progression logique harmonieuse
>Vision panoramique de la ville => progression vers les rues de la ville. Du – précis au + précis. Du général a la maison MdeR / faciliter la description pour « voyageur parisien » ;de laville
>La ville est nommée : Verrières, la région Franche compté, description faite au présent de vérité générale avec un point de vue omniscient : c est comme si un promeneur avance vers cette ville
>Réseau hydrographique de la ville/ géographiques  « abritée du coté nord par une grande montagne » : les cours d eau « torrent…se jeter dans le Doubs » ont favorisés l industrialisation « ungrand nombre de scies a bois »
>Climat, il fait froid l hiver : « se couvrent d e neige »
>L extrait présente le point de vue du narrateur : « peut passer pour l une… plus jolies de ». Dans sa ballade il rencontre un notable de province «  un grand homme » : §5, on a le portrait du notable : « un grand homme » > c est une description statique, on est au plus précis. Il s arrête pourdécrire les habitants « «…le voyageur s arrête quelques instants »
>Le notable :respecté « tous les chapeaux se lèvent », âgé « cheveux grisonnants », honoré «  chevalier de plusieurs ordres ». C est le maire.
Description du maire : mélange des points d vues omniscients, et du voyageur = le voyageur n est pas censé connaitre le nom du maire.
>6§ description de la maison du maire : « bellehabitation en pierres de tailles », « jardins magnifiques », qui domine la ville.
b/Les informations communiqués au lecteur
>Prés de l Helvétie, ville irriguée par le Doubs, industrielle, climat montagnard « branches du jura », froid. Région vinicole, prés d la bourgogne. Ville boisée  « châtaigner vigoureux »,
>Info architecturales : « maisons blanches aux toits pointus de tuiles rouges »,Historique de la ville : anciennes fortifications, ville fondée par des espagnols
>Economiques : ville riche « bien être, « enrichie », « aisance générale ». Richesse vient d el industrie, des scieries, les toiles peintes, fabrique de clous.
>Découverte habitant représentatif : le maire, description de son image dans la ville, de son physique
>Impression générale positive, ville enrichieet coquette, bien développée et située a la montagne, mais en lisant plus attentivement, on découvre les aspects négatifs de cette ville aux allures de / « plus jolie ville de franche compté »
II – UNE SATIRE DE LA PROVINCE
a/Une petite ville isolée
>Verrieres « peut passer pour » = nous fait comprendre des le début que cette beauté ne peut etre qu une illusion, qu’ elle n est pas si...
tracking img