Commentaire le vallon lamartine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3908 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français suite :
La comparaison du marinier est typique du siècle des grandes découvertes maritimes. L’opposition avant « lingot d’or » (avant dernier vers) souligne la déception. Le dernier vers exprime clairement le bilan du voyage : « malheureux voyage ». Au XVIe siècle ou l’exercice s’apparente souvent à un exercice de style, les regrets sont originaux par l’accent de sincérité du poète.Malheureux d’être séparé de son Anjou natal.

Dans ce poème, Lamartine donne essentiellement accès à la beauté de la nature. Il décrit la beauté, d’un point de vue à la fois doux et merveilleux.

« Le Vallon » Lamartine

Ce poème est composé de quatre quatrains. Il commence par les désirs de retour de Lamartine. Il y explique que ce fut l’endroit de son enfance, il met son désir d’y retourneren valeur à travers le fait qu’il annonce sa fin de vie. Il sent qu’il n’est plus en âge de s’amuser, de « gambader », il a peur et désire profiter au maximum de ses dernières années. Dans ce poème-ci il explique que c’est en allant vers le lieu de son enfance qu’il profitera le mieux de ses dernières années. Dans le dernier paragraphe, il annonce l’endroit, son origine. Le troisième, quatrième etdernier paragraphe décrivent en précision la beauté de l’endroit dans lequel il vivait.

Le mouvement romantique se situe dans la première moitié du XIX siècle. Il est axé sur l’expression du moi. Le romantique est un noble ayant perdu ses privilèges. Il conserve donc la nostalgie de ce passé glorieux qui est aussi le symbole de l’enfance, du ventre maternel et du paradis originel. Tourné versle passé, le romantique fuit la société et se réfugie dans la nature qui est à la fois le reflet de son moi et du divin. La nostalgie du passé qu’il éprouve s’appelle le « mal du siècle ». Les thèmes sont la nature. Les méditations poétiques tirent leur force de la perte d’un être cher. Souffrant de troubles nerveux, le poète en cure à Aix-les-Bains rencontre Julie, femme d’un physicien célèbreatteinte d’une maladie pulmonaire et condamnée. L’année suivante Lamartine se retrouve seule au bord du lac de Bourget. Lamartine a la foi et l’espérance de retrouver un jour celle qu’il a perdu.

Poète romantique, Lamartine est inspiré par la perte d’un être cher (idée générale). « Le Vallon » est extrait des méditations poétiques publié en 1820 (référence du texte). Désespéré de vivre, le poèteattend la mort en se réfugiant dans un vallon (thème). Le poème (genre) se compose de cinq parties : le désespoir et son remède (strophe 1), la description du vallon (strophe 2), celle des cours d’eau (strophe 3), leur comparaison avec sa vie (strophe 4), et le repos trouvé en leur présence (strophe 5 → progression)
Nous étudierons d’abord la résignation du poète, nous examinerons ensuite les deuxcours d’eau. Nous nous pencherons enfin sur le refuge.

I. La résignation du poète

La strophe a deux parties : l’expression de la lassitude à travers la négation forte « ne plus », et sa généralisation : adverbe « tout ». Il aspire à la mort et choisit pour l’attendre un « asile » qu’il personnifie : prêtez-moi (impératif). Ce refuge sera un euphémisme (expression plus jolie pour éviter lemot cru.

II. Les deux cours d’eau
Ces deux strophes forment deux parties : la description des ruisseaux (strophe 3) et l’allégorie de la vie du poète. Comme eux « signalent » la comparaison. Les cours d’eau symbolisent aussi le poète et son aimée (vers 11). La répétition de « sans » au vers 14, insiste notamment sur la discrétion du poète encore inconnu.
Dans certaines représentations, leparadis est également entouré de deux rivières.
Le poète y trouve une similitude avec sa vie : « l’écoulement » (vers 13), mais aussi une différence : opposition entre limpide et troublé (vers 15). L’assonance en « où » au vers 13 appuie le caractère irréversible

III. Le refuge

Dans la strophe 2, le souhait formulé dans la première se réalise : « voici les trois sentiers ».
Le Vallon a les...
tracking img