Commentaire : le voyage de saint brendan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LEMAUR LUCIE Le 08 Nov. 2010

COMMENTAIRE :
Le Voyage de Saint Brendan de Benedeit

Le Voyage de Saint Brendan, écrit par Benedeit, est le récit d'un groupe de moine, guidé par Brendan, parti faire un « pèlerinage maritime » afin d'atteindre le Paradis. Ce parcours spirituel sous la forme d'un voyage, est composé d'épreuves qui permettent aux moines de se rapprocher de leur quête. Ainsi,après avoir affronté deux monstres, Brendan et son équipage atteignent une terre qu'ils jugent « inhospitalière ». Non loin de celle-ci, l'équipage croise un homme seul sur un rocher qui n'est autres que Judas et qui va raconter les peines qu'il endure depuis sa mort.
Traduite au XVIIe siècle en français, cette oeuvre fait partie d'une longue série de textes apocryphes qui donne naissance auPurgatoire. Chacun d'entre eux donnent aux lecteurs et aux auditeurs une image effrayante de l'Enfer. Toutes ces descriptions sont construites avec des éléments récurrents cependant le récit de Judas que nous offre Benedeit, dessine une image singulière de l'Enfer et de ses peines. Il s'agit alors de comprendre comment la rencontre de Brendan et Judas accentue-t-elle l'horreur de l'Enfer et lasupériorité du Bien ?
L'analyse se composera de trois parties. La première traitera du jeu d'opposition qui compose le texte, conduisant alors à l'étude de la sophistication des tortures pour aboutir dans une troisième partie sur le triomphe du bien.

La rencontre de Brendan et Judas dans Le Voyage de saint Brendan est marquée par un jeu d'opposition qui dévoile l'image d'une vie après la mort etdistingue deux catégories de chrétien : les bons et les mauvais.
Judas est un personnage biblique, pour l'auditeur ou le lecteur du XIIe siècle son nom évoque déjà une idée assez précise du personnage. Etant lié à la mort de Jésus, son portrait est bien souvent négatif. Il est en quelques sortes l'image du mauvais chrétien et lui-même, dès les premières lignes de sa présentation rappelle ses crimes :« Jo sui qui mun seignur vendi, / E pur le doul si me pendi » (v.1267 à 1268). En énumérant ses fautes, l'auteur fait de lui un être qui était mauvais : « Jo sui qui sun aveir guardai, / En larecin le debardai ; » (v. 1271 et 1272). Pourtant Benedeit propose un personnage qui a évolué depuis sa vie terrestre. Le mauvais chrétien devient donc, après sa mort, un homme repenti et seul. Son entretienavec Brendan prend la forme d'une confession : « Jo sui li fels qui Deu haï, / Le simple agnel as lus trahi » (v.1281 à 1282), confession qu'il n'a pu avoir avant sa mort puisqu'il s'est suicidé et c'est sous forme de regret qu'il exprime : « E quant confés ne me rendi, / Dampnez sui de di en di. » (v.1299 à 1300). Il semble avoir compris ses crimes et accepte sa punition, Judas est devenu unhomme apeuré et inoffensif contrairement à son personnage biblique. On le trouve seul sur un rocher, presque nu, il provoque alors un sentiment de pitié chez Brendan qui pleure. Il est passé du rôle d'acteur dans la Bible au rôle de témoin. La répétition du verbe veir : « Quant vi » (v.1283, 1285, 1287, 1289, 1293...), assure l'authenticité de son histoire. Son changement montre comment les atrocitésde l'Enfer peuvent changer l'homme. L'exemple de Judas est marquant pour les chrétiens car il est l'un des plus célèbre pécheur. Son statu est donc unique : « N'est nuls plus ait que l'un des dous, / Mais jo chaitis ai amedous » (v. 1337 à 1336), il est le seul à connaître tout les lieux de l'Enfer et à en subir les peines. Ainsi, Brendan à une représentation de l'Enfer sans en faire l'expériencecar contrairement à d'autres textes apocryphes comme par exemple La descente de Saint Paul en Enfer, Brendan ne descend pas en Enfer et ne va pas voir les châtiments de lui-même. Le témoignage se fait donc par la victime de ces supplices ce qui permet aux auditeurs de s'identifier à elle. La morale qui semble alors être délivrée à travers l'opposition de ce personnage est que l'attitude de...
tracking img