Commentaire les deux coqs, lafontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Deux Coqs _ La Fontaine

Introduction :
La Fontaine est un partisan des Anciens qui trouve souvent chez Esope le sujet de ses fables.
C’est lecas des « Deux Coqs », fable qui se déroule dans une basse-cour où deux valeureux volatiles se querellent pour la faveur d’une poule.
Le combat de coqsprend une dimension parodique et comique.
I. Un combat de coqs
A) Une Basse-Cour
• Une périphrase nous décrit l’apparence des coqs et des poules
•Allitération en C qui fais penser au caquètement des poules
• Capharnaüm des poules
• L’épithète homérique « Hélène au beau plumage » permet de décrire lapoule.
• Allitération en « Qu » qui fais penser au cri du coq
B) Le coq : incarnation de l’orgueil et de la vanité
• Synecdoque qui décrit le coq par untrait de caractère
• Métaphore qui démontre que sa rancune est très grande
• Le jeu de mot avec « coquet » nous dit que c’est un petit coq vantard
C)Moral adressée aux vantards
• Utilisation de jeu de mot pour dire que le coq va aller chanter sur les toits au sens propre et au sens figuré
•L’utilisation de l’impératif fait que La Fontaine s’adresse à nous et à lui-même. Ici il y a une référence à Fouquet.

II. Une Parodie d’Homère
A) Une actionépique
B) Un dénouement tragique
C) Un texte comique
Conclusion :
Si la Fontaine excelle dans les portraits des acteurs de ses fables, il est également lemaître pour amuser ses lecteurs. Cette parodie comique en témoigne.
Il n’est pas étonnant que les illustrations de ses fables soient si nombreuses.
tracking img