Commentaire litteraire de feuilles d'automne de v.hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (375 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENTAIRE LITTERAIRE.-

Premièrement on va analyser comment V.Hugo, l’auteur, a recours a la nature, un des thèmes principaux, pour exprimer ses sentiments. On va analyser la manière dontl’auteur personnifie la nature, qui veut dire donc qu’il la valorise, il la fait un élément très important dans cet œuvre littéraire. On va voir aussi comment aussi comment cette nature, qui selon l’auteurest radiante et fantastique, résiste au temps, l’auteur est donc triste puisque sait qu’il va mourir, mais la nature reste la même.
Tout d’abord, V.Hugo personnifie la nature, la valorise, a l’aidede ceci on peut observer l’état animique du poète, on peut donc dire qu’il est triste. Le poète utilise plusieurs procédés pur démontrer ceci, comme la personnification ‘’Front…vieillis’’ v.9-10, oul’anaphore, ‘’Bois…rajeunissant’’ v.6-7, et aussi le parallélisme ‘’sur…route’’ v.9-10. , ceci insiste sur la même idée, d’une nature personnifiée, que l’auteur la décrit comme quelque chosed’extraordinaire. On peut regarder aussi ce la avec les adverbes de quantité ‘’rien’’ v.16, qui peut être interprétée par que la nature est parfaite, ce sont nous les hommes qui sont imparfaits. Donc V.Hugo met envaleur la nature, surtout avec les personnifications, qui veut dire don que l’auteur est en harmonie avec la nature, une caractéristique très remarquable chez les auteurs du romantique.
Ensuitel’auteur présente un autre thème, la résistance de la nature au temps, ce la démontre la mélancolie de V.Hugo, puisque qu’il présente la Nature comme quelque chose qui se renouvelle et que malgré tout cela,le poète va mourir bientôt, et la nature va rester aussi grande. On peut observer que le poète utilise plusieurs procédés pour exprimer ca, comme les adverbes de temps ‘’toujours ‘’ ‘’sans cesse’’, icil’auteur veut exprimer que la nature résiste au temps. On peut le voir aussi avec le rythme des vers, les alexandrins, ceci donne une illusion que la nature ne change pas, elle est...
tracking img