Commentaire loi constitutionnelle 3 juin 1958 (imcomplet)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (905 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de la loi constitutionnelle du 3 juin 1958
Introduction :
La IVème république est compromise par une instabilité gouvernementale qui dépasse la compétence des institutions envigueur et par une crise politique et militaire en Algérie. René Coty appelle alors le Général de Gaulle à former un gouvernement, le 1er juin 1958 il est investi par l’assemblée nationale, le 3 juin, ilobtient les pleins pouvoirs du parlement pour régler la question Algérienne et il obtient un mandat pour élaborer une nouvelle constitution. C’est dans ce contexte de crise politique que le Parlementadopte le 3 juin 1958 le texte de la loi constitutionnelle qu’il s’agit de commenter.
Le Général de Gaulle revient donc au pouvoir avec pour
Une procédure de révision exceptionnelle de laconstitution de 1946 La loi constitutionnelle est exceptionnelle en ce qu’elle déroge à la procédure de révision de la constitution de 1946 (I) et en ce qu’elle habilite un gouvernement àprocéder à cette révision de la constitution (II).
La loi constitutionnelle du 3 juin : une dérogation à la procédure de révision de la constitution de 1946 La procédure de révision prévue parl’article 90 de la constitution s’avère beaucoup trop lente pour réviser une constitution. En effet, elle s’opère en 3 temps : chacune des 2 chambres doit adopter une résolution disant qu’il y à lieu deréviser la constitution et indiquant l’objet de la révision. Le projet doit être adopté par les 2 chambres et enfin soumis à référendum.
Le Général de Gaulle se sert d’une résolution votée en 1955 etjugée non caduque pour réviser la constitution de 1946. Le projet est adopté par le parlement avec une majorité dépassant les trois cinquième ce qui permet d’éviter un référendum.
Le texte de laloi constitutionnelle adoptée le 3 juin 1958 débute par « Par dérogation aux dispositions de son article 90 », en effet, elle ne révise pas la constitution, elle ne l’a modifie pas, elle va...
tracking img