Commentaire manon lescaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Manon Lescaut Texte 2

I-Une confrontation de couple :
1) forme théâtralisée de la parole :
-Pas de mise en page de dialogue direct.
-mélange de paroles directes et rapportées.
-diversité desverbes d’état (« je ne pus réprimer » « je lui parus »…).
(Jeu exagéré des émotions (« d’autant de soupirs », »je ne pus réprimer les murmures de mon cœur »).

2) Un plaignant, une accusée :-Victimisation de DG : Vocabulaire du malheur pour le décrire (« chagrin », « triste », « languissant », « soupirs », « larmes » …)
-Questions rhétoriques pour faire culpabiliser ML + exagération de safaute (« traité si cruellement par une ingrate et dure maîtresse », « tellement affligé »).
-accusation + blâme de ML par un vocabulaire fortement péjoratif pour la décrire (« perfide, » « infidèle», « ingrate », « dure » …)

3) Le rôle des reproches mutuels :
-DG fait des reproches justifiés mais hyperboliques pour faire culpabiliser ML.
-ML fait des reproches injustifiés, et est en tortmais fait culpabiliser DG pour son comportement présent : « tu ne m’as pas fait […] tu as reçu les miennes » = parallélisme qui oppose le comportement froide de DG au sien pour montrer que c’est ellequi a raison.

II-Manon, une manipulatrice des sentiments :
1) elle joue a la victime :
-ML inverse les rôles (Coupable   victime) :
*au début DG = « triste », « languissant ».
*puis ML « touten pleurs » + l’accuse de sa froideur.
-ML se place en martyr : elle oppose ce que DG lui fait ressentir (« reproche », « percent le cœur ») en insistant sur son ingratitude (« lorsqu’ils vienne devous », « j’aurais espéré … ») a ses nobles intentions « délicatesse », « projet », « fortune ») + minimise ce qu’elle demande.
-Fait passer son acte d’infidélité pour un acte d’héroïsme qui serarécompensé (« 5 ou 6000F » , « collier de perles » , « bijoux »)

2) Elle est maîtresse de DG :
-Champ lexical du physique (« caresse », « l’embrassant », « lit » , « charme »).
-aucune compassion...
tracking img