Commentaire montaigne essais i, 26

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1644 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication de texte Montaigne, Essais, 1,26 (points essentiels)

Introduction:

Le texte à commenter est tiré du chapitre 26 du premier livre des Essais de Montaigne, intitulé « De l'institution des enfants ». Initialement, il s'agit d'une lettre de conseils pédagogiques adressée à Diane de Foix, comtesse de Gurson, qui s'était mariée et attendait un enfant. Dans le passage précis àcommenter, Montaigne défend une conception de l'éducation qui est très neuve par rapport aux idées en vigueur à son époque, et même par rapport aux idées elles-mêmes novatrices que Rabelais avait défendues quelque 50 années auparavant dans Pantagruel et Gargantua. On essaiera donc de montrer où résident l'intérêt et l'originalité de ce texte, tant sur le fond que du point de vue de la démarcheargumentative de Montaigne.


Mouvement général du texte: le mouvement de cet extrait consiste à exposer une succession d'idées pédagogiques distinctes, bien que liées entre elles et proches les unes des autres, puis à effectuer, pour chacune de ces idées, une sorte d'aller-retour, d'antithèse, entre, d'une part, les pratiques pédagogiques de l'époque de Montaigne, et, d'autre part, en contrepoint,les pratiques pédagogiques que Montaigne prône à la place de celles de son époque -exemples: lignes 10 à quoi s'oppose la fin de la ligne Il ; et, réciproquement, les lignes 20-21, auxquelles s'opposent les lignes 21-22 et les lignes 26-31.

Dans la mesure où ce texte est essentiellement étudié sous l'angle argumentatif, on l'étudiera selon le plan suivant:

A) Les idées pédagogiques deMontaigne (en veillant à ne pas les caricaturer), et la philosophie implicite qui les sous-tend

B) La stratégie argumentative de Montaigne pour défendre ces idées

A) Les idées pédagogiques de Montaigne:

Elles ont pour point de départ une série de refus, autrement dit elles se définissent d'abord par une série de rejets, qui constituent donc d'emblée une critique en règle de la pédagogiedominante de la fin du 16e siècle. Voici ces refus:

1) 1er refus: le'refus de la science pour la science, c'est-à-dire du «bourrage de crâne»; autrement dit le refus de l'idée selon laquelle la somme, le volume des connaissances acquises soit un critère de qualité de l'enseignement. Tel est le sens de la célèbre fonnule : «une tête bien faite que bien pleine» (ligne 7) -qui, certes, concerne icile précepteur, mais vaut évidemment aussi pour son élève, puisque le précepteur devra former l'élève à sa propre image.

C'est aussi le sens de la formule de la ligne 1 0 comparant les oreilles de l'élève à un entonnoir.

Mais NB aussi qu'il ne s'agit pas là d'une critique sans nuance de la science, comme l'atteste aux lignes 8-9, la tournure« plutôt.. .que ... »et« plus ... que ... ».

IlExplication de texte Montaigne, Essais, 1,26 (points essentiels)

avec également, dans le même élan, une critique de la violence pédagogique présente dans le verbe «criailler» (à résonance péjorative, par opposition au simple verbe «crier », plus neutre).

4) 4e refus: là encore proche du précédent, le refus d'une pédagogie rigide, c'est-à-dire qui ne s'adapte pas à l'individualité del'élève, et, dans la même perspective, le refus d'une pédagogie uniforme, c'est-à-dire une pédagogie pratiquée sous fonne collective: voir ligne 20 à 31, et les lignes 37-38:« réglant l'allure etc.»

5) Se refus: le refus d'une pédagogie dogmatique, c'est-à-dire fondée entièrement sur l'argument d'autorité (voir le dernier paragraphe).

Ainsi se dessinent, a contrario~ les idées prônées parMontaigne, à savoir:

1) Une pédagogie visant à fonner un jugement libre et autonome, et donc visant avant tout à permettre la compréhension de l'élève, voir lignes 32-33, mais aussi son esprit critique, dernier paragraphe.

2) Une pédagogie visant à ce que l'élève assimile les connaissances transmises, donc se les approprie de façon à pouvoir les utiliser dans la conduite de sa vie...
tracking img