Commentaire montesquieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1586 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte, Montesquieu, De l’esprit des lois, livre VI, Chapitre VI «De la Constitution d’Angleterre», 1748

Montesquieu, philosophe français de renom durant le siècle des lumières écrit en 1748 un ouvrage intitulé De l’esprit des Lois, inspiré de Locke, dans lequel il expose l’idée qu’une même autorité ne doit pas cumuler entre ses mains toutes les fonctions étatiques. Celui-cis’inspire de la Bill of Rights de 1689 en Angleterre, qui pose les fondements de la monarchie parlementaire, organisée autour d’une chambre des Communes, d’une chambre des Lords et d’un monarque . Ce régime, dans lequel la liberté est assurée par la balance des pouvoirs, éclaire Montesquieu, qui s’inquiète de l’érosion des pouvoirs intermédiaires censés contenir le pouvoir du souverain. Il eut alorsl’idée d’instaurer une Constitution en France avec l’adoption d’une technique de séparation des fonctions en plaçant le Parlement en face du Roi et de ses ministres. .
Montesquieu s’inspire des constitutions étrangères . Il expose simplement le fondement des États et montre ce qui a motivé l’élaboration de leur Constitution et de leurs lois. Ainsi, après l’analyse de l’origine des lois antiques etcontemporaines, il propose une « distribution des pouvoirs ».
En quoi , la distribution des pouvoirs prônée par Montesquieu ne se présente pas uniquement comme une séparation des pouvoirs ?

Même s’il est vrai que le principe de séparation des pouvoirs est présenté comme le fondement de la « liberté politique dans un citoyen » (I) il n’en demeure pas moins que cette liberté individuelle nesubsisterait pas longtemps sans le principe de balancement des pouvoirs (II).

La séparation des pouvoirs, principe de «la liberté politique dans un citoyen» selon Montesquieu

Dans son ouvrage, Montesquieu se base sur la «liberté politique dans un citoyen» selon laquelle pour que chacun ait sa sureté il faut que le gouvernement «soit tel qu’un citoyen ne puisse pas craindre un autre citoyen» .Celle-ci est réalisée qu’avec des pouvoirs bien définis et séparés .

A)L’organisation des pouvoirs législatifs et exécutifs chez Montesquieu

Selon Montesquieu, dans chaque Etat il y a trois types de pouvoirs : «la puissance législative, la puissance exécutrice des choses qui dépendent du droit des gens et le puissance exécutrice de celles qui dépendent du droit civil», cette dernière étantencore appelée la puissance de juger.

La puissance de légiférer est le pouvoir de faire des lois pour un temps ou pour toujours et corriger ou abroger celles qui sont faites.
La puissance exécutrice de l’Etat concerne le pouvoir de faire la paix ou la guerre , envoyer ou recevoir des ambassades , établir la sureté et prévenir des invasions.
La puissance de juger permet de punir les crimes oujuger les différents des particuliers.
En ce sens, les juges ne sont que la bouche qui prononce les paroles de la loi, des êtres inanimés qui n’en peuvent modérer ni la force ni la rigueur.

Selon Montesquieu, si la même personne a la puissance législative et exécutrice , il n’y aurait plus de liberté . En effet, on pourrait arriver à la tyrannie . De même, il n’y a pas de liberté si lapuissance de juger n’est pas séparée des deux autres puissances puisque si elle est jointe à la législative, le pouvoir de vie et liberté des citoyens serait sans doute arbitraire ; si elle est jointe à la puissance exécutrice , le juge pourrait être oppresseur .
En effet, il prend des exemples comme la Turquie, un affreux despotisme où le sultan a les trois pouvoirs et l’Italie où les trois pouvoirssont réunis et où la liberté est moindre que dans d’autres monarchies. Même s’il conçoit que les monarques sont différents, il affirme le fait qu’il y ait une même puissance va à l’encontre de la liberté, le monarque est maître de tout ce qui se passe .
Il met en avant un gouvernement modéré , comme dans la plupart des royaumes d’Europe où le prince a le pouvoir de légiférer et d’exécuter et...
tracking img