Commentaire - nietzch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Présentation générale du texte
a. L’auteur : Friedrich Nietzsche...
b. Le thème, la thèse et le problème...
c. Le plan du texte
2. L’oubli, une faculté active
a. Un manque et une perte ?
b.Une faculté physique, plutôt que...
c. Une force condition du bonheur
3. La mémoire, une volonté de se...
a. Une invention contre-nature
b. Une « mémoire de la volonté »
c. La mémoire est aufondement de la...

1. Présentation générale du texte
a. L’auteur : Friedrich Nietzsche (1844-1900)
Nietzsche, philosophe allemand, composa une œuvre refusant tout système et préférant la forme desaphorismes (Par-delà bien et mal, Le Crépuscule des idoles) et même de la poésie (Ainsi parlait Zarathoustra). Il remit en cause les valeurs de la société judéo-chrétienne – charité, humilité,égalité, mais aussi démocratie. Il valorisa l’expression d’une force fabuleuse de création, à la fois active et réactive, qu’il nomma la « volonté de puissance ».

Dans la Généalogie de la morale, ilexplique comment est apparue la morale. Il fait la genèse des sentiments moraux et montre que ceux-ci viennent du ressentiment et des valeurs passives de réaction. Son propos se veut ouvertement «polémique » (c’est même le sous-titre du livre) et en rupture avec les valeurs traditionnelles.
b. Le thème, la thèse et le problème du texte
Le thème abordé est celui de l’oubli et de son pendantinverse la mémoire.

La thèse de Nietzsche est que l’oubli est une faculté active et nécessaire à l’esprit humain, lui permettant de se sentir libre et de mieux anticiper l’avenir, tandis que la mémoireest une faculté contre-nature inventée par l’homme et se retournant contre lui-même.

Le problème soulevé par le texte est donc le suivant : en quoi la mémoire est-elle une faculté contraire à lanature et l’oubli une qualité essentielle à l’homme ?
c. Le plan du texte
[Du début à « force de l’oubli »] : Position du problème. L’invention de la mémoire révèle un paradoxe de la nature....
tracking img