Commentaire "paix" damilaville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1977 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique :
Damilaville, Encyclopédie, « Paix »

Questions préparatoires :

La nature du texte

1) la nature du texte : genre ?
Ce texte appartient au genre de la littérature d’idées
Article de l’Encyclopédie :

2) Type de texte ? il s’agit d’une réflexion sur la guerre et la paix , c’est donc un texte de type argumentatif

3)Registre : l’effet qu’il veut produire sur le lecteur
C’est un texte engagé dans l’actualité, dont il condamne les errements moraux et politiques.
L’émotion sincère et vraie apparaît dans de nombreux textes marque le lien qui se noue, dans la seconde moitié du XVIII, entre une sensibilité humanitaire et une ardente affirmation de la primauté de la raison

4) Est-ce que différentsgenres, types, registres coexistent ?
Registre oratoire registre polémique

La situation du texte : indications données par le paratexte

5) l’auteur
Damilaville (1723-1768), haut fonctionnaire des finances, il soutient Diderot durant les périodes difficiles, il est également l’auteur de l’article « population » de l’Encyclopédie.

6) situation dans l’œuvre.
« Paix »trouve bien évidemment sa place dans l’Encyclopédie. Celle-ci, ouverte à toutes les idées nouvelles, confiante dans l’idée de progrés, se livre à une large critique de la société et préconise dans tous les domaines de la pensée et de la vie des solutions généreuses.

7) situation dans le contexte

- historique : Cette critique de la guerre, écrite en 1761, est d’actualité,car depuis 1743, la France est engagée dans plusieurs guerres. Celle de la succession d’Autriche, mêlée à des guerres coloniales, fait apparaître le grand déficit et les difficultés financières de l’état. Ensuite, de 1756 à 1763, la France entame une nouvelle guerre, « La guerre des sept ans », elle aussi de front avec des guerres coloniales.

- Politique : réaffirmation parLouis XV des fondements de la monarchie absolue de droit divin : le roi détient tous les pouvoirs

Idée générale, thème du texte

Damilaville déplore les atrocités de la guerre, il est surtout sensible à son caractère anti-social : elle est la négation de toutes les activités qui assurent la santé du corps social.

Composition, structure du texte

Ce texte est construit sur uneopposition systématique, ainsi :
Le premier paragraphe met en œuvre une antithèse entre paix et guerre
Le second paragraphe oppose le rêve d’une politique éclairée à la dure réalité

Introduction

« Paix » est un article écrit par Damilaville et extrait de L’Encyclopédie, qui, publiée à partir de 1751, va aider la diffusion de la pensée des philosophes : somme de connaissances sur les scienceset techniques, mais également large critique des institutions politiques et religieuses et enfin une apologie de la raison, du progrés, de la liberté, de l’égalité civile.
L’auteur, haut fonctionnaire des finances, ami de Voltaire et Diderot est l’auteur discret des articles « Paix », (longtemps attribué à Diderot) et « Population ».
Sans doute est-ce sa fonction qui explique l’anglesociologique adopté dans cette critique de la guerre, définie comme une maladie du corps social et ce dans quatre domaines : les libertés civiles, la démographie, le commerce et l’agriculture. Il rejoint ainsi l’un des grands débats de l’Encyclopédie sur la légitimité de la guerre en cette période agitée par les guerres européennes et coloniales.

Les axes de lecture
1- Une structure argumentativerigoureuse
2- Une critique de la politique des souverains : polémique
3- Une apparente objectivité, la présence de l’auteur dans son énoncé 

1 Une structure argumentative rigoureuse

A ) Structure du texte :
Après une phrase introductive qui présente la guerre sous un jour négatif, le premier paragraphe se construit en deux parties symétriques et antithétiques :
- déclinaison des...
tracking img