Commentaire pierre et jean

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (815 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pierre et Jean Lecture analytique 2 Chap.’ 5 : Scène de la plage

Intro : (tjrs intro Gale ( voir lect anal’ 1)
Pierre s’éloigne de la famille et va se promener en solitaire dans une petite villebalnéaire, il est toujours sous le choc de la nouvelle de l’héritage dont Jean est gratifié et tjrs ds le soupons que Marchal, le donateur est le père de son frère.
Ici il s’agit d’1 passagedescriptif dans lequel le narrateur omniscient va céder son pt de vue a son pers= pt de vue interne (ou focalisation interne) et le spectateur des H et des
F sur la plage va être transformé par lessentiments de colère, de jalousie qui ont assahit Pierre.

I/ Le regard de Pierre sur le monde
II/  « Qu’est ce que la réalité ? » : Le travail du romancier réaliste

I/
• Pierre regarde le mondeavec «  des pensés nouvelles », il est bouleversé par l’évènement récent, le spectacle qui s’offre a lui est gai, coloré mais il transforme ce qu’il voit en le colorant de ses pensées. Ainsi, lamétaphore filée qui commence par 1 comparaison « Comme un bouquet » et qui s’achève à la fin de la phrase avec «  floraison de la perversité féminine »( assimilation des F à 1 beauté passive. Elle se donne avoir tte entière tournée vers la séduction. Répétition de « Elle s’étaient faites belles » ( 2 fois) et «  tte ces toilettes multicolores » «  tte ses F… » ( On note le pluriel, la généralisation, pas1 femme ni échappe. On note des énumérations : «  Ces étoffes joli… » (lire suite du passage)
• Les hommes apparaissent sous les termes de «  amants » ; « inconnu », tandis que «  l’époux » luiest exclut. Ils apparaissent comme des chasseurs «  chassaient comme un gibier »( relation H-F transformé par le regard de Pierre : F( transformées en gibier= animalisation H( chasseur ( ( regardmisogyne de Pierre+ métaphore avec la tournure négative qui est très méprisante : « Cette vaste plage n’était donc qu’un hall d’amour »( La plage n’est qu’un prétexte, guidé par son instinct, son désir....
tracking img