Commentaire poèmes à lou - adieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1198 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire Composé
Poèmes à Lou de Guillaume Apollinaire
Adieu

Sujet : « Pourquoi peut-on dire que ce poème est la lettre d’un soldat amoureux et poète ? »

Guillaume Apollinaire, né en 1880 à Rome et mort le 9 novembre 1918, est un poète français. Il rencontre Louise de Coligny-Châtillon à la fin de l’année 1914, et signe un engagement pour la durée de la Première Guerre Mondiale.
Lerecueil Poèmes à Lou a été publié en 1969. Il contient la correspondance entre Guillaume Apollinaire et Louise de Coligny-Châtillon, qui s’étend sur une durée d’environ deux ans, pendant la Première Guerre Mondiale.
Le poème Adieu a été écrit le 4 février 1915. Guillaume Apollinaire l’écrit à Nîmes, peu avant sa mobilisation au front, et après avoir passé un dernier moment avec Lou. Le poème estun acrostiche sous forme épistolaire, composé de cinq tercets d’alexandrins.
Pour montrer que ce poème est une lettre de soldat amoureux, nous étudierons d’abord la forme épistolaire d’un soldat avec l’analyse de la lettre, et l’omniprésence du soldat. Ensuite, nous nous intéresserons à la place de l’amour dans le poème en analysant la description de cet amour et ses limites. Enfin, nousexaminerons la structure et le contenu du poème.

La forme épistolaire est incontestable. On observe la présence d’éléments basiques de la lettre tels que la date du « 4 fév. 1915 », le lieu d’écriture, à « Nîmes » ou encore une formule de clôture : « Adieu ». De plus, nous connaissons le destinataire : « Lou » qui est au cœur de la lettre grâce à l’acrostiche (chaque tercet forme Lou). L’usage dela seconde personne du singulier indique le caractère intime de la lettre, et l’expression des sentiments nous informe qu’il s’agit d’une lettre d’amour. Il est évoqué au vers 4 « Lettres, envoie aussi des lettre ma chérie » la correspondance entre Apollinaire et Lou ; il demande une réponse à sa lettre. Guillaume Apollinaire écrit cette lettre lorsqu’il est au dans l’artillerie de Nîmes, au front.Le soldat qu’est Apollinaire transparait clairement à travers son poème. Il évoque la garnison dans sa vie collective, dans son régiment d’artillerie : « notre artillerie », « acquis du zan ». Il utilise un terme qui regroupe les soldats avec lui ; « on aime recevoir [des lettres] ». Ce vers transcrit l’importance de recevoir des lettres pour un soldat car elles les rattachent au mondeextérieur. On constate une référence au pas militaire : « Une deux trois ». De plus, il fait référence à la vie réglée et au divertissement du soldat : « On va rentrer il est neuf heures moins le quart ». Il y a également le thème du sacrifice présent aussi dans le poème Si je mourrais là-bas : « A toi ma vie A toi mon sang ». Cela montre le sacrifice du soldat pour la patrie, mais aussi pour la femmeaimée : Lou.

On observe les éléments présents dans une lettre tels que la date ou le lieu. Il s’agit d’une lettre d’un soldat. Apollinaire étant au front, il fait référence à sa vie là-bas, et évoque même le sacrifice pour sa patrie, ainsi que pour la femme qu’il aime : Lou.

Apollinaire pose le thème de l’amour dès le premier vers : « L’amour libre ». Ce poème est adressé à Lou, la femmeaimée. En effet, ce nom détermine chaque tercet grâce à l’acrostiche qui forme Lou. « Lou » débute et domine chaque strophe. Le surnom « Lou » représente l’intimité, il est omniprésent dans le poème. On observe le lexique amoureux : « Amour », « cœur », « ma chérie ». Il y a la répétition du « cœur » d’Apollinaire. Il s’agit seulement de la force de son amour à lui : « le mien est plus fort encor quela mort » (vers 2), on voit ici un amour éternel. « Ma vie … mon sang » : cela traduit un amour vital. Les vers 3 et 12, « [mon cœur] te suit dans ton voyage au Nord » et « jusques au bout du monde » nous montrent un amour sans frontières. Il s’agit donc ici des sentiments amoureux d’Apollinaire pour Lou.
En effet, cet amour n’est pas partagé. On le voit grâce au titre Adieu, qui évoque déjà...
tracking img