Commentaire qu'est ce que l'éducation libérale?

Pages: 42 (10427 mots) Publié le: 20 mars 2011
I — Qu’est-ce que l’éducation libérale ?
Introduction à la lecture de La République de Platon

Lecture et commentaire de Léo Strauss, Qu’est-ce que l’éducation libérale ? in Le libéralisme antique et moderne.

1) Signification et enjeu de la question

Ce texte nous parle de l’éducation. Plus précisément d’une espèce d’éducation particulière, l’éducation libérale. A première vue, uneespèce d’éducation particulière n’est qu’une espèce d’éducation parmi d’autres, possibles ou effectives. Mais l’ensemble du texte ne cesse de démontrer le contraire. En effet, l’éducation libérale y est définie comme l’éducation à l’excellence humaine. Il s’agit donc de l’éducation qui forme l’homme par excellence. En d’autres termes, il s’agit de l’éducation par excellence. Mais, avant d’entrer dansle détail de l’explication de cette définition — laquelle, contrairement à l’apparence, n’est pas le fait du premier paragraphe, mais bien celui de l’ensemble du texte — il faut nous demander si l’objet du texte, conformément à son titre, se limite exclusivement au thème de l’éducation. Une première lecture suffit à répondre négativement. Car ce texte répond aussi bien aux questions « qu’est-ceque la culture ? », « qu’est ce que l’homme ? », ou encore et plus précisément « qu’est-ce que l’humanité ? ». Il aborde aussi des questions politiques ( qu’est-ce que la démocratie ? qu’est-ce que la science politique ?). Il traite enfin de l’écriture, de son rapport avec la société en général et la société démocratique en particulier (une société sans écriture est-elle possible ?). Et, de façoncertes plus implicite, il aborde la religion, la tradition, la différence entre les anciens et les modernes (et par conséquent l’histoire). Enfin, il nous parle, pour finir, de la philosophie — par l’intermédiaire et sous l’autorité de Platon — et de la beauté. Si on prend la peine d’examiner ce texte plus attentivement, on pourra s’apercevoir qu’il aborde encore, de manière directe ou indirecte,bien d’autres questions. Il ne faut donc pas se laisser induire en erreur par le titre, dont la modestie, présente dans son caractère apparemment restrictif et limité, est trompeuse. En fait, cette apparence est instructive autant qu’elle est trompeuse, instructive en tant qu’elle est trompeuse. Peut-être que le premier enseignement de ce texte est contenu dans l’apparente disproportion entre sontitre et son contenu : elle signifie que la question de l’éducation n’est pas une question partielle, mais plutôt une question centrale, une question dont la compréhension est la condition pour comprendre toutes les autres, une question préalable. Sans doute des réponses ont-elles déjà été apportées aux questions traitées par Léo Strauss, et après tout, on pourrait se demander si Léo Strauss, quin’est spécialiste ni en matière d’éducation, ni en matière de politique, est vraiment en mesure d’apporter de bonnes réponses. Cela étant, les réponses qu’apportent d’ordinaire les spécialistes, du fait même qu’il s’agisse de spécialistes, ne sont-elles pas le plus souvent abstraite, au sens propre de ce terme ? On traite en effet d’ordinaire séparément les questions que ce texte articule, on supposeque ces questions relèvent de compétences spéciales, et on laisse les spécialistes en parler, le pédagogue parler de l’éducation, le politique parler de politique, etc. Mais n’est-ce pas cette manière de traiter les questions qui empêche d’en saisir les enjeux et d’y répondre de façon satisfaisante ? Car qui prétendra que le monde dans lequel nous vivons soit le meilleur des mondes ? Considéronsun seul problème, le problème politique, c'est-à-dire celui du meilleur régime, de la meilleure forme d’organisation de la vie en commun : ce problème peut-il être résolu d’une manière purement politique, par une révolution par exemple ? On sait que nos démocraties modernes sont, pour la plupart d’entre elles, issues de révolutions. Pourtant, on peut mettre en question le fait que nos...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Qu'est-ce-que l'éducation?
  • Qu'est-ce que l'éducation?
  • Qu'est ce que l'éducation ou pourquoi être un élève ?
  • De l'éducation des enfants, Montaigne Commentaire
  • Commentaire Emile ou de l'Education
  • Commentaire incipit de l'education sentimentale
  • Commentaire de propos sur l'éducation d'alain.
  • Commentaire l'éducation sentimentale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !