Commentaire rencontre meursault marie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2527 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La rencontre entre Meursault et Marie, éléments de commentaire

texte à la fin du document
la numérotation des lignes ne correspond plus car le copié collé modifie

Problématique : quelle est l'originalité de Camus dans sa façon de traiter la rencontre amoureuse de Meursault et Marie ?

Parcours de lecture proposé :
1. Un récit qui se limite aux actions
2. Un héros peu glorieux
3.Un bonheur exclusivement physique

Un récit qui se limite aux actions

1. Pas de description des amants alors que dans ce type de texte la part est grande de la description au moins d’un des personnages. La description de Marie se limite à une ligne l 15 en mode de focalisation interne. On la saisit plus dans une attitude qu’on ne peut s’en faire une idée précise. On garde d’elle l’imaged’une jeune femme riante, bronzée (« je suis plus brune que vous » l 21) peut être aux cheveux longs puisqu’ils lui reviennent dans la figure.
2. Très peu de paroles rapportées. Une certaine platitude se dégage de là, rien n’est mis en relief. Les rares paroles au style direct sont brèves. L’une est insignifiante « je suis plus brune que vous » l 21 l’autre plus importante l 25 « depuis hier »marque une cassure car elle souligne le caractère particulier de cette rencontre amoureuse qui se fait le lendemain d’un enterrement.
3. la rencontre est encadrée par des actions banales, de la vie de tous les jours : se lever, se raser, dormir, fumer, se faire cuire des œufs. C’est l’aspect réaliste de l’écriture de Camus
4. cela est doublé d’un excès de précision pour tous les détailsinsignifiants, sans importance pour l’action. j’ai pris le tram, l9, j’ai mangé les œufs à même le plat, sans pain
5. les actions en lien avec la rencontre amoureuse ( l 13 à 32) sont nombreuses
a. la rencontre l 11 : originalité c’est une deuxième rencontre la première n’ayant pas abouti
b. la bouée l 13 à 19 : les approches et le bain l 19,20 constituent une sorte de parade amoureuse où alternentles actions de l’un et de l’autre. C’est par les actions que se dit l’attirance
c. le rhabillage l20 28 changement de tonalité : vocabulaire de la mort ( cravate noire, deuil, morte, recul, faute, fautif ).. Le charme semble rompu. Mise en évidence de l’incongruité sociale du comportement de M voir la partie sur le héros
d. la séance de cinéma l29 30 vidée de tout romantisme : suite de phrasescourtes sans liens : parataxe Rien sur ce qu’il éprouve, sur son émotion ou la sienne
e. chez lui : ellipse l 31 32 rien n’est dit de leur nuit. Plutôt que pudeur d’auteur on peut voir que l’accent est mis non sur la présence de la femme chez lui mais sur son absence alors même qu’ils commencent leur relation. Cela présage de la suite puisqu’ils seront vite séparés
f. le lendemain retour à unebanalité et solitude exacerbées comme le montre l 34 le fait qu’il recherche l’odeur de Marie sur le traversin ; la narration ne dit rien des sentiments et se limite aux actions qu’elle enchaîne sans ménager de lien entre elles. Cette écriture parataxique ainsi que l’emploi du passé composé à la place du couple imparfait/passé simple soulignent combien la vie de Meursault est vide de sens et derelief. La rencontre amoureuse se clôt le lendemain sur un retour à la pensée de la mère l 41 comme si le personnage n’avançait guère.

Un héros peu glorieux
Les détails donnés par le narrateur ne dressent jamais un portrait moral de lui valorisant
1. Peu vaillant :
L 8 j’ai eu de la peine à me lever parce que j’étais fatigué
2. un personnage décalé pour preuve le léger mouvement de recul deMarie lorsqu’elle découvre que Meursault a enterré sa mère la veille (important pour le procès)
3. un personnage impuissant, velléitaire devant la vie
• L 9-10 n’avait pas eu le temps à l’époque de conclure avec Marie
• l 25 à 28 le leitmotiv « ce n’est pas ma faute »
• l 31 embrasse mal !
• n’a pas le courage de s’acheter du pain et mange à même le plat l 36
• laisse son appartement à...
tracking img