Commentaire roger martin du gard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1883 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Thibault, ”L'Eté 14″
 INTRODUCTION
 Ce texte nous amène aux temps modernes. Le premier conflit mondial et les horreurs qu’il a provoquées réactive la dénonciation de la guerre. A cela s'ajoute le courant pacifiste très présent chez les intellectuels de l’entre-deux-guerres, tel Giraudoux qui soutient les efforts pacifistes de Briand à la SDN.
Roger Martin du Gard, issu d’une famille aiséed’avocat, peut, après des études de Lettres et un diplôme d’rchiviste-paléographe de l’Ecole des Chartes, consacrer sa vie à la littérature. Son premier roman, Jean Barois, en 1913, lui permet de se lier d’amitié avec André Gide et le metteur en scène Jacques Copeau. Il s’essaiera au théâtre, mais son grand succès reste Les Thibault, un roman-fleuve dont le sujet, à l’origine, s’intitule « deuxfrères ». Cette oeuvre, en huit volumes, va l’occuper de 1922 à 1940. À travers l'histoire de Jacques et Antoine Thibault, catholiques, qui sont liés à la famille de Fontanin, protestante, le romancier fait le portrait d'une classe sociale, la bourgeoisie parisienne, universitaire, mais aussi en révolte dans le cas de Jacques Thibault, apprenti écrivain qui découvre le socialisme. 
 L'Été 1914décrit la marche à la guerre que ne peuvent empêcher ni les socialistes, ni les autres groupes pacifistes. L'assassinat de Jaurès, à la veille de la mobilisation générale, plombe le moral des révolutionnaires qui s'avouent vaincus face à la guerre qui menace le pays. Jacques agit dans un sursaut ultime, celui qui le condamne et qui est comme un suicide inutile puisqu'il rédige des tracts qu'il décidede jeter aux frontières franco-allemandes, à partir d'un avion. Mais l'avion s'abat en flammes et Jacques ne survit que quelques heures à l'accident. Il est traité comme un espion et meurt, tué d'un coup de revolver, par un soldat dont il gêne la fuite, en pleine déroute des Ardennes.
Martin du Gard, Les Thibault, L'Eté 14 Comment ce « tract » va-t-il démythifier les « bonnes raisons » de fairela guerre pour affirmer le pacifisme de son auteur ? 
LES CIBLES DE LA DÉNONCIATION 
Sous la formule finale « les jouets de vos classes dirigeantes » (l. 33), qui globalise les accusés, on distingue trois attaques.   
 La mention de « l’impérialisme » des hommes politiques au début du texte, où seule l’idéologie est nommée, sera reprise de façon plus concrète et nettement péjorative à la fin dutexte : « leurs besoins de domination et de lucre ». Entre les deux figure un rappel historique, « depuis des années, les impérialismes de vos deux gouvernements », des conquêtes territoriales (l’annexion de l’Alsace-Lorraine à la fin de la guerre de 1870 avec la Prusse), et des conquêtes coloniales, notamment en Afrique, qui opposent les deux puissances, la France et l’Allemagne, avec unerivalité croissante car elles vivent dans une méfiance réciproque : pour les Français, « vous avez cru qu’il fallait barrer la route à l’invasion germanique » (l. 21) , et pour les Allemands, « vous avez cru que votre Allemagne était encerclée, que le sort du pays était en jeu, qu’il fallait sauver votre prospérité nationale contre les convoitises étrangères » (l. 23-24). 
Cette idée d’un pouvoirimpérialiste, uniquement préoccupé du profit potentiel d’une guerre, va se confirmer par l’allusion au « jeu d’alliances étrangères », qui marque la vie politique du début du siècle, repris ensuite par le terme fortement péjoratif, « leurs combinaisons », qui les transforme en escrocs. Ces « alliances » sont dénoncées d'abord par l’énumération des adjectifs au rythme ternaire (« secrètes, anciennes,arbitraires »), puis par l’exclamation qui renforce la négation antéposée : « jamais aucun de vous n’aurait contresignées ! » 
=== Se trouve donc dénoncée une absence de démocratie, dont les peuples font les frais, en étant « les jouets », les marionnettes de leurs dirigeants politiques.
Puis c'est le militarisme qui est pointé du doigt des lignes 9 à 14 qui vont souligner l’hypocrisie (« ils...
tracking img