Commentaire rousseau " lettre au comte de lastic"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (647 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lettre au Comte de Lastic , ROUSSEAU

Plan : I-En apparence une lettre d'excuses
A) Une fausse lettre d'excuse
B) Des excuses ironiques
II- Les intentions de Rousseau
A) Dénoncerl'Aristocratie
B) Éloge des roturiers


Intro :
Rousseau est un philosophe du 18eme , personnalité marginal , il ne croit pas au progrès , à l'évolution .Pour lui , la société rend l'hommemauvais : il doit se rapprocher de la nature .
Ce texte est une lettre privée , elle n'a jamais été envoyé sous les conseils de Mme d'Epinay ( amie de Rousseau ) car elle se méfiait dutémoignage de Mme le Vasseur qui avait tendance a extrapoler . Rousseau épousera la fille de Mme le Vasseur =>explique l'engagement de Rousseau dans cette lettre .
Au travers de cette lettre , Rousseau veutdénoncer le comportement de l'Aristocratie grâce à l'ironie .

I – A)
« Regrets » et « Excuses » => Excuses
« honneur d'être connu de vous » et « selon l'usage »
La forme de lalettre est très importante , on a l'impression que l'auteur veut s'apporter la bienveillance du destinataire ( Comte de lastic) , puis la capter => « j'espère qu'ayant à vous offrir {…} mal reçue »Puis elle relate exactement les faits du malentendu « J'apprend que {…} son beurre »
Enfin Rousseau met en place la demande d'excuses « elle me charge {...}exécuter des intentions » Une nouvelleformule de politesse pour congédier le correspondant pour que l'affaire se règle au mieux . Il trouve des excuses à Mme le Vasseur et se présente comme son avocat =>Un fâcheux quiproquo . La femme enelle même «  si pauvre qu'elle réside chez moi » , les circonstances atténuantes « bonne vieille » incapable de faire du mal , femme âgé très vulnérable « simplicité » par rapport à son ignorance desrègles du grand monde «  femme affligée » profondément affectée par cette histoire « elle offre de vous rembourser » réparation matérielle . La bonté d'âme «  que son beurre vous eu paru bon »
B)...
tracking img