Commentaire "soleils couchants" victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Soleils Couchants (Victor Hugo)

Le texte que nous allons étudier est "Soleils Couchants", extrait des Feuilles d'Automne de Victor Hugo, écrit le 22 novembre 1829. C'est une poésie lyrique, écriteen alexandrins. C'est aussi quatre quatrains à rimes croisés. Ce poème parle du temps qui s'écoule et de la place de l'homme et de la nature danc ce temps. Comment apparaît le "moi" romantique ?Dans une première partie nous étudierons la méditation sur le temps puis nous verrons l'adieu de l'auteur.

Le poème est une méditation sur le temps. Dans plusieurs vers et surtout dans les dixpremiers, on retrouve une figure d'insistance. En effet, il y a une accumulation de termes : "l'orage, et le soir, et la nuit,/ et ses clartés", "Puis l'aube/puis les nuits, puis les jours", "et la face deseaux, et le front des montagnes", "sur la face des mers,sur la face des monts". Cela provoque un effet d'amplification. Les répétitions des termes "jours" et "nuits" sont très présents : vers 4, vers5 et vers 13. C'est aussi une figure d'insistance et cela rythme la phrase et souligne l'obsession de l'auteur. Toutes ces figures de style font référence au temps qui s'écoule et imitent la vitessedu temps qui passe.
Le poème est composé de deux parties. En effet, il parle de la nature puis de lui. La poésie commence par une phrase exclamative et se termine par le même type de phrase. Le thèmequi domine est celui de la nature car il y a son champ lexical : "mers", "monts", "fleuves", "forêts", "campagnes", "bois". De nombreux adjectifs qualifient la nature : "ridés et non vieilis","rajeunissant". Il compare les effets, les conséquences du temps sur la nature. Donc il médite sur le temps. Cependant, on peut remarquer qu'il ne se pose pas beaucoup de questions puisqu'il n'y a aucunephrase interrogative. C'est comme s'il était sûr de ce qu'il disait.

Le poème est aussi un adieu que l'auteur fait. Au début du poème, il s'intéresse tout pariculièrement au temps et à la nature ;...
tracking img