Commentaire – super speculam d'honorius iii (1219)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire – Super Speculam d'Honorius III (1219)

D'après Philippe le Bel, « Nos ancêtres n’ont pas permis que soit institué en ce même lieu, une école de droit civil et de lois séculières ».
A l'époque moyenâgeuse, la France est divisée en deux zones. Le nord de la Loire est un pays de coutume car les Francs s'y sont installés par invasion et ont par voie de conséquence imposé leur droit.Le sud est un pays de droit écrit, sur la base du droit romain du fait que les Wisigoths s'y sont implantés par alliance avec les Romains.

La royauté française tolère et applique le droit romain dans le sud à titre de coutume écrite à cause de sa précision et de sa sagesse. Le droit romain est en pleine expansion après la découverte du Digeste au XIIème siècle et les premiers commentateurs del’École de Bologne. Celui-ci commence à être enseigné dans le nord dans les universités et notamment à Paris. Au début du XIIIème siècle, l’Église combat les laïques qui imposent leur droit rationnel.

Honorius III fut pape de 1216 à 1227. Il est né à Rome à une date inconnue et y meurt le 18 mars 1227. Il fut d'abord chanoine à l'église de Sainte-Marie-Majeure à Rome puis devint chambellan du papeen 1188 et cardinal-diacre de Santa Lucia en 1193. Sous Clément III et Célestin III, il fut le trésorier de l'Église catholique. En 1197, il devint un tuteur du futur empereur Frédéric II, qui avait été confié à la garde d'Innocent III par l’impératrice Constance. Innocent III en fit un cardinal-prêtre le 13 mars 1198 et il devint plus tard cardinal de Saints Jean et Paul. Le 18 juillet 1216, 19cardinaux se rassemblent à Pérouse, où vient de mourir Innocent III, pour élire son successeur. C'est alors qu'Honorius III, ancien Cencio Savelli, est consacré le 24 juillet. Il avait pour projets principaux de relancer la Cinquième croisade, commencée en vain par son prédécesseur, et la réforme de l'Église. Il ordonne notamment dans sa bulle Super Specula Domini de soutenir des étudiants enthéologie dans chaque diocèse.

A la lecture de cet extrait de la bulle Super Speculam d'Honorius III écrit en 1219, il convient de se demander ce que le pape entend interdire et contrôler. Quels sont les moyens de répressions que peut utiliser l’Église Catholique de Rome ? Quelle est la portée de cette décrétale, cette loi édictée par le pape ? Ce texte de loi canonique d'Honorius III établit d'abordune volonté de faire valoir la puissance du droit canonique (I) avant de mettre l'accent sur l'interdiction et la raison qui pousse le pape à vouloir défendre le droit canonique (II).

I/ Une volonté de faire valoir la puissance du droit canonique

L’église veut reprendre en main le clergé mais il y a une volonté d’unifier la chrétienté. Ces objectifs poussent le pape à mettre en place undroit ecclésiastique universel dont la supériorité sera admise par tous.

A) Le sens de cette décrétale
Tout d'abord, il faut savoir que le document à traiter est une décrétale, c'est-à-dire une épître ou une lettre en forme de réponse, faite par le pape à une question qui lui est soumise pour une affaire particulière, mais dont la solution peut servir de règle générale. Ces réponses peuvent émanersoit du pape seul, soit du pape assisté de son conseil. Le décret est un règlement fait motu proprio, mais délibéré en conseil et rédigé sous forme de rescrit, pour l'utilité générale de l’Église. C'est donc une source de droit directe.
L'auteur de cette décrétale est le pape Honorius III qui a exercé sont autorité sur l’Église Catholique de 1216 à 1227 et qui possède le titre honorifique despapes de « serviteur des serviteurs de Dieu ». Ce document officiel est daté du « 16 des kalendes de décembre la quatrième année de notre Pontificat », c'est-à-dire le 16 novembre 1219 ; et est fait à Viterbe, le lieu de la résidence secondaire du pape dans la région du Latium.
« Les écoles de théologie sont désertées au profit d'autres études, [...] le droit ». Par cet écrit, le pape veut...
tracking img