Commentaire sur de l'horrible danger de la lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (947 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire sur l’horrible danger de la lecture de Voltaire



Le siècle des Lumières, 18 e, est caractérisé par des auteurs qui se battent pour la liberté d’expression, de conscience ,l’égalité et le progrès .
Parmi ces auteurs on trouve Montesquieu, Diderot et Voltaire. Ce dernier a durant toute son existence combattu le fanatisme et l’ignorance. Dans ce texte construit d’antiphrasessystématiques qui est un pamphlet du fait de sa brièveté, et de sa violence, Voltaire y fait une critique de la censure, du système politique français et des représentants de la religion mais en revanchefait un plaidoyer en faveur de l’imprimerie
Nous nous poserons donc la question suivante : Comment Voltaire s’y prend –il pour ridiculiser tous les opposants à la lecture ?
Dans un premier tempsnous étudierons les arguments qu’il défend puis dans un deuxième temps nous étudierons la stratégie argumentative qu’utilise Voltaire pour convaincre ses opposants

Voltaire dans ce texte défendplusieurs arguments en faveur de la lecture , de la diffusion des œuvres et y critique ses opposants.
Tout d’abord il pense que la lecture permet l’instruction , la connaissance (« dissiperl’ignorance ») : elle diffuserait l’Histoire objective pouvant faire réfléchir les hommes , répandrait la philosophie des Lumières (« éclairer les hommes » ), la pensée libre (« quelque élévation d’âme ») et sadiffusion (« communiquer ses pensées » ) .
Il y fait ainsi une critique des pouvoirs arbitraires qui maintiennent les peuples dans l’ignorance  : « gardienne des Etats bien policés ».
On peutd’ailleurs apercevoir qu’il y a un champ lexical du pouvoir  : ( "Nous", "ambassadeur", "nous", "condamner, proscrire ",  nation", "justice", "bonnes et aux mauvaises actions", "droits de notreplace.", "nous leur défendons", ,"ordonnance", "dénoncer à notre officialité". )
Ensuite il prouve que la lecture génère des progrès scientifiques (« perfectionner les arts mécaniques ») ,...
tracking img