Commentaire sur la scene d'exposition des justes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1012 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les justes, d’Albert Camus

En décembre 1949 a lieu la première représentation des « Les justes », au théâtre Hebertot, d’Albert Camus. La pièce de théâtre aura été publiée en 1949. Cette œuvre serait une réponse au livre les mains sales de Jean Paul Sartre où un groupe de révolutionnaires socialistes cherche à éliminer un traitre de leur parti. Les justes à été inspiré d’événementshistoriques réel ayant lieu en 1905. Le thème de cette œuvre est un groupe de révolutionnaires socialistes qui ont pour projet d’assassiner le grand-duc Serge. La scène que nous allons étudier se passe dans un appartement où Annenkov et Dora retrouve Stepan. Ce groupe de terroristes projettent de commettre un attentat sur le grand-duc. Les personnages au sein de ce passage, ainsi que l’intrigue de lascène d’exposition seront les axes de lectures que nous étudierons.

Dés le début de cet extrait, comme nous sommes dans une scène d’exposition nous découvrons les personnages, voilà pourquoi le thème de cet axe de lecture me parait intéressent à étudier. Le retour de Stepan sera le premier thème de cet axe de lecture. .L’événement à quoi nous assistons en premier est le retour de Stepan, nous devons nous attendre aux réactions des personnages présents. Lorsque Stepan s’apprête à rentrer, ont «  retentit deux fois, coup sur coup » a la porte : c’est bien lui ! Ca connote un code entre Stepan, Dora et Annenkov. Ont comprend alors qu’ils ne laissent pas entrer n’importe qui car sa peut être dangereux. Ils définissentalors entre eux des codes afin de se reconnaitre. Puis la joie d’Annenkov et Dora ne se fit pas attendre. Ils semblent contents de retrouver leur coéquipier. Annenkov le « tient par les épaules » et Dora «  lui prend la main », tous ces gestes que les didascalies nous connote toute l’affection qu’ils ressentent par rapport à Stepan et la satisfaction de le revoir après plusieurs années passé sanslui. Car il était retenu prisonnier au bagne puis s’est échappé et a du se cacher. Nous voyons ainsi leurs satisfaction, par rapport à leurs façons de parler car tout deux font chacun une exclamation quand ils voient que c’est Stepan «  C’est lui ! », «  Quel bonheur, Stepan ! ». Pour eux de le revoir est comme une renaissance d’où la connotation « L’appartement des terroristes. Le matin » Lematin est le moment de la journée ou on recommence une nouvelle journée donc comme une renaissance.
Ces retrouvailles pourraient aussi être partagées par Stepan mais malheureusement ce n’est pas le cas. Sa réaction sera le deuxième axe de lecture. . Au sein de ce passage Stepan parait très froid dès le début. Tandis queses coéquipiers se font une joie de le retrouver lui parait distant par rapport à leurs réactions et leurs enthousiasmes. Stepan répond seulement « Bonjour, Dora », «  je sais », « la bas ? » avec ses phrases courtes on le ressent peu enthousiaste et très froid. Mais ces phrases courtes peuvent aussi être un signe de politesse et de respect, car après trois ans d’absence il peut être timide et nepas savoir quoi dire ! Lorsqu’il parle de leurs projet d’attentat, Stepan appel Annenkov « Boria » qui connote un respect mais aussi beaucoup d’affection pour lui .D’ailleurs Dora s’intéresse a lui et lui pose des questions sur sa captivité pour savoir comment ça c’est passé. Et en lui posant des questions ont s’aperçoit que Stepan ne cesse de répéter et confirmer ce qu’on lui demande « Dora,trois ans, déjà. – Stepan, Oui trois ans. » Puis «  Dora, Et là bas, Stepan ? - Stepan, Là bas ? » .
Dans la suite de cet extrait la scène d’exposition sers à nous informer sur ce qui ce passe et de ce qui va se passer dans la suite du livre. Voila pourquoi l’intrigue sera notre axe de lecture, qui me semble intéressant a analyser car elle permet d’en savoir plus sur ce qui se passe....
tracking img