Commentaire sur le pain de francis ponge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I- Le développement des marchés financiers.

A- Avant = un financement intermédié (30 glorieuses)
B- Après = vérifications (voir tableau du document 1)II- Mais les banques restent toujours actives

A- Les banques de plus en plus actives sur les marchés financiers.
1- augmentations des titres (doc 1 & 3)2- La titrisation (doc 3) contre banques traditionnelles.

B- Toujours sont rôles traditionnelle (doc 2)

Certes on observe un développement des marchésfinanciers mais il faut penser qu’à ce développement les banques sont toujours actives !
Elle reste en lien avec les marchés financiers, cela s’observe grave a uneaugmentation des titres c’est-à-dire des obligations ou produits dérivée que les banques achètent ou vendent a des clients ou pour elle-même. Les titres achètes onaugmenté (+ 40 points) de 1980 a 2000 et  + 50 points pour les titres vendus pour la même année. L’augmentation du marché financiers et en définitive des titres qu’ilssoient vendu et achetés par les banques entraine : la titrisation. La titrisation consiste à transformer des crédits en titres en les vendant sur les marchésfinanciers. Cette titrisation va un peu a l’encontre des banques traditionnelles mais ouvre sur des métiers qui se développent. On peut ainsi trouver des nouveaux métiersdans les banques comme par exemple des spécialistes des marchés financiers.
Malgré les titres financiers et la titrisation les banques sont toujours actives grâceaux crédits qu’elle accorde encore à certaine société mais ce n’est moins fréquent qu’auparavant car les banques prêtent moins depuis la crise financière de 2000.
tracking img