commentaire sur les Caprices de Marianne acte I scène 1

Pages: 6 (1308 mots) Publié le: 4 décembre 2013






Notre commentaire porte sur les pages 25 à 27 de la scène 1 de l’acte I de la pièce les « caprices de Marianne » écrite par Alfred de Musset en 1833. Alfred de Musset est un auteur romantique qui a écrit de nombreux livres et pièces de théâtres et a connu un grand succès de 1833 à 1838. Cette première moitié du dix-neuvième siècle voit naitre le dandysme, mouvement cultureld’une jeunesse urbaine désœuvrée et c’est de cette jeunesse désabusée qui joue avec les sentiments qu’Alfred de Musset se fait l’écho. L’extrait que nous allons étudier porte sur Octave et Coelio, deux personnages aux caractères opposés. Nous pouvons donc nous demander en quoi ces caractères sont- ils différents mais complémentaires. Nous verrons tout d’abord en quoi leurs caractères sontopposés puis dans un second temps qu’ils présentent des similitudes.

Premièrement, nous pouvons remarquer que Musset oppose Coelio et Octave. Dans un premier temps nous analyserons comment la construction même de la scène et le registre du dialogue mettent en évidence les différences entre les deux personnages. Puis nous nous intéresserons à la manière dont apparaissent la gravité de l’un etla légèreté de l’autre.
Tout d’abord, nous pouvons voir que Coelio utilise dans ses répliques les registres pathétiques et lyriques comme le montre  les termes  «  malheur » ou encore «  un amour sans espoir ! », contrairement à Octave qui emploie le registre comique pour se moquer de Coelio à travers : «  cette gracieuse mélancolie », mais aussi de lui-même « Veux-tu des conseils ? Je suisivre. ». De plus, la construction de cet extrait ressemble a une joute verbale comme le prouve les stichomythies dans l’échange entre les deux amis depuis « Comment se porte, mon bon monsieur » jusqu’à « que la vie que tu mènes ».Par ailleurs le rythme de construction identique des répliques souligne l’opposition des deux personnages par exemple lorsque Coelio dit : «  Octave ! Ô fou que tu es ! Tuas un pied de rouge sur les joues ! », Octave répond : « Ô Coelio ! Fou que tu es ! Tu as un pied de blanc sur les joues ! ».D’autre part, les nombreuses antithèses, telles que l’opposition des couleurs « rouge » et « blanc », des sentiments, l’un aime  « Marianne » l’autre le « vin de chypre » qui sont présentes dans le dialogue accentuent l’opposition entre les personnages. Enfin, l’échanges’achève par un chiasme « que tu es heureux d’être fou ! » « Que tu es fou de ne pas être heureux ! » qui renforce l’opposition entre Coelio et Octave.

Intéressons nous maintenant plus spécifiquement à Coelio et à la gravité de ses propos. Dans son monologue il exprime son mal être grâce à une anaphore du terme « malheur », il se compare aussi, à travers une longue métaphore filée «  Mollementcouché […] ses pas », à un homme perdu, porté par les éléments, loin de son idéal, son « eldorado » impossible à atteindre, Marianne. De surcroit, il porte une tenue noire en plein carnaval, ce qui nous montre bien qu’il est indifférent à l’égard des rites, des occupations de la ville et de la jeunesse, sa seule et unique préoccupation est son amour envers Marianne. Enfin, dans sa tirade, ils’apitoie de nouveau sur son sort et semble se complaire dans cette situation «  Ô mon ami, tu ignoreras toujours ce que c’est d’aimer comme moi ». Nous pouvons donc en conclure que Coelio est la figure du héros romantique et mélancolique.
La vision de l’amour et de la vie d’Octave est radicalement différente, si Coelio est un idéaliste qui voudrait cherche un amour « de conte de fées », Octaveest un libertin pour qui l’amour est un jeu, un passe-temps « l’amour dont vous vous faites vous un passe-temps » lui dit son ami. Octave entre en scène bruyamment, avec le carnaval comme le montre la didascalie « on entend un bruit d’instrument ».Cela provoque un changement de rythme, une rupture, on passe du tragique au comique. Il est ivre tout comme Coelio mais pas de la même ivresse,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les caprices de mariannes, acte i scène 1
  • Commentaire: les caprices de marianne acte 1 scène 1
  • Les caprices de marianne commentaire scène 1
  • Caprice marianne acte 1 scene 1
  • Les caprices de marianne acte 1, scène 1
  • Acte I, Scène II, Les caprices de Marianne
  • Les caprices de marianne, acte i, scène 3
  • Les caprices de marianne acte 1 scène 2

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !