Commentaire texte germinal emile zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1222 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte:
Extrait de Germinal (1885) Emile Zola.

La fin du XIXème siècle fut une époque marquée par la révolution industrielle et le développement de la classe ouvriers. Cette partie de la société soufra de nombreuses inégalités tout le long de ce siècle. Plusieurs auteurs de l’époque dénoncèrent ces inégalités à travers le roman réaliste très répandu pendant cettepériode. . . Ainsi on a décidé d’étudier cet extrait du roman Germinal, écrit en 1885 par Emile Zola, auteur réaliste de ce siècle qui se consacra à la dénonciation de la société et de ces inégalités. Ce roman raconte l’histoire d’une grève qui eu lieu dans une mine française, enmême temps il fait une description du monde de la mine et de la société qui l’entoure. Dans cet extrait on nous montre la première descente d´Etienne à la mine et sa description de ce milieu. . . Cela nous a amené à nous demander en quelle mesure cet extrait correspond à une critique réaliste du monde de la mine.. . Pour répondre à cette problématique on va d’abord étudier les aspects réalistes de ce texte qui donnent un effet de vraisemblance à l’histoire pour finir avec une étude de la description du monde de la mine, qui est ici critiqué.

Dans un premier temps on vaétudier les caractéristiques de cet extrait qui le rendent réaliste et qui en conséquence permettent de donner de la crédibilité à la critique sociale. . . D’une part on va s’intéresser à la somme de technicismes présents dans ce texte qui permettent la présence du réalisme. Le nom « berlines » apparait plusieurs fois entre les lignes 6 et 8, cela exprime un effet de réalisme puisque c’est untechnicisme caractéristique du monde de la mine et sa répétition fait que le lecteur se sent dans cet univers. Cette idée est renforcée par le champ lexical des mineurs qui est présent tout le long du texte comme le montre les citations suivantes : « moulineurs » (ligne 6), « paliers » (ligne 7) ; « bois de taille » (ligne 8) et « accrochages » (ligne 15), tout ces noms font que le lecteur ce croitdans ce monde quand il lit ce texte. Ainsi la répétition de technicismes relatives à la mine développent le réalisme. . . D’autre part ce texte est plein de petits détails qui font que la description de la mine soit plus exhaustive de manière àrenforcer l’effet de réalisme. D’abord le temps et bien délimité, les citations suivante : « Dès quatre heure, la descente […] commençait » (ligne 3) et « pendant une demi-heure » (ligne 24) montrent au lecteur un moment précis du jour et une durée délimitée dans le temps qui font que ce soit plus réaliste. Ensuite les quantités et les distances sont aussi très bien délimitées comme le montrentces citations : « empilaient les ouvriers, cinq par cinq » (ligne 9) et « Cinq cent cinquante-quatre mètres » (ligne 15). Cela renforce cette idée de réalisme puisque ces détails permettent au lecteur de s’imaginer exactement comment sont ces choses. Enfin cet effet est encore présent dans la description des actions à

travers des adjectifs très précis comme le montre cette citation : «mouvement aisé et sans fatigue », la précision des adjectif permet aussi de rendre l’action plus réaliste. . . Enfin l’effet de réalisme est encore produit par le narrateur qui décrit la scène du point de vue de Etienne mais d’une manière objectifs puisqu’il ne fait pas des jugements de valeur mais se limite à décrire ce que le personnage ressent. Par exemple la...
tracking img