Commentaire une double famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Problématique 1 : Par quels moyen Balzac

Problématique 2 : Comment la tentative de la mère de « vendre » sa fille fut un succès et un véritable amour est né?

Je répondraisci-dessous à la problématique 2 en deux grands axes :
-Les tentatives de la mère
-Le jeux d'un regard et d'un sourire

Madame Crochard, rien qu'à son nom, nous montre son envie« d'attraper » des hommes aisés pour en faire de parfait gendre ou pour que sa fille mène une fille de maitresse riche. Le cadre de la maison dans laquel elles vivent en fait déjà unargument de vente, la fenêtre forme comme un tableau à la vue de Caroline « se montra si fraiche au milieu des fleurs tardives et des feuilletages flétris entrelacés ». Elle paraîtfraiche, cela montre sa pureté, sa virginité, argument décisif pour une « vente ». Mais celle si semble soumise aux choix de sa mère et ne pas avoir à discuter « autour des barreaux des lafenêtre », elle semble comme dans une prison, elle ne peut pas s'enfuir. La mère repère ses proies et connait les habitués, elle sait donc reconnaître un nouveau d'un ancien et unpossible prétendant à un simple passant  « Caroline, nous avons un habitué de plus, et aucun de nos anciens ne le vaut ». Elle a donc repéré l'homme idéal et juge que c'est le bon poursa fille en le l'ayant vu que quelques secondes. Madame Crochard va essayer d'attirer ce mystérieux homme en noir à regarder vers chez elle afin que sa fille et lui puisse échanger unregard. « la vieille mère avait, à la vérité, pris le parti de faire un tel cliquetis avec ses bobines, que le passant morne et soucieux fût peut être contraint par ce bruit insoliteà regarder chez elle », ici la vieille mère attire carrement le client à venir de lui même regarder la marchandise, elle n'a pas honte de vendre ainsi sa fille à un parfait inconnu
tracking img