Commentaire - voltaire - candide chapitre xxx - conclusion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec les derniers diamants de l’Eldorado, Candide achète une petite métairie où il réunit ses compagnons. Pour compléter son enquête philosophique sur les problèmes du mal et du bien, il est alléconsulter un derviche (religieux musulman) et un vieillard, deux figures traditionnelles de la sagesse. Du premier, il apprend qu’il faut se taire sur ce que l’on ne peut pas comprendre. Du second, ilapprend que la solution est dans le travail, remède au malheur humain.
Après cette ultime consultation, candide peut maintenant se libérer de ce qui l’a empêché d’être lui-même, de Pangloss l’apôtre dumeilleur des mondes, et de Martin le pessimiste. C’est la stabilité après l’agitation. Candide décide de vivre en quasi-autarcie et de former une sorte de microcosme où chacun trouve sa place et sonéquilibre. Ce texte évolue en deux paragraphes, chacun avec un discours de Pangloss.

En quoi ce passage conclut-il le conte philosophique ?

I. Un bonheur trouvé à taille humaine.

A. Le refusdes ambitions.

_ Primauté accordée à une vie sainte « Ce bon vieillard […] sort bien préférable »  référence au vieillard.
_ Mise en évidence du caractère aléatoire et éphémère des honneurs et dela gloire. Premier discours de Pangloss avec l’énumération du sort des rois tous morts de mort violente. On passe de la tradition biblique, l’histoire ancienne, à l’histoire moderne. L’érudition dePangloss est inépuisable.
_ La célébration de la vie simple, artisanale, liée à la mise en valeur d’une petite terre, avec une organisation communautaire même si l’adjectif « Petite » lui confère uneextension réduite. « Terre », « jardin » (x2), univers bourgeois avec clôture de l’espace, une microsociété qui est en fait une métaphore de la société entière avec la règle que chacun y trouve saplace.

B. Le refus des raisonnements et des discours qui ne servent à rien.

_ L’importance de la réflexion. Candide en retournant à la métairie fit de profondes réflexions  un retour sur...
tracking img