Commentaire voyage au bout de la nuit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (676 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce texte est un extrait du roman Voyage au bout de la nuit écrit par Céline (Louis Ferdinand Destouches) publié en 1932. Dans ce roman, Ferdinand Bardamu, le narrateur, participe à la première guerremondiale, avant de séjourner en Afrique, puis aux États-Unis et enfin en France, à Paris en tant que médecin. Dans ce commentaire nous allons étudier les manifestations du mouvement littéraire duNouveau Roman. Pour cela, nous allons étudier les jeux de répétitions et les variations de situations. Ensuite nous démontrerons la présence d’un usage intense du monologue du narrateur et enfin celledes descriptions minutieuses faîtes de cet extrait.

Les jeux sur les répétitions et les variations de situations sont peu présentes. On en a l’exemple à la ligne sept où des hommes apparaissent ;« loin dessus les routes voici que reviennent de plus loin encore les hommes » et plus loin, à la ligne quinze « il en vient toujours d’autres, des hommes ». On retrouve une autre répétition, cellede la pâleur de ces hommes ; d’abord à la ligne dix « On ne voit bien que leurs figures pâles » puis à la ligne quinze « des plus pâles encore ». Dans tout l’extrait, il y a la répétition de ces hommesqui arrivent, qui disparaissent.
Ces jeux rendent le récit « simple » et monautomne. Ils ont une grande signification que Céline veut faire passer : la vie de l’Homme, le monde qu’il a créé estsimple et monautomne. On en a l’exemple à la ligne cinq « On recommence à tout voir, tout simple, tout dur ». Le narrateur paraît même s’ennuyer quand il dit « Les treuils ici, les palissades auxchantiers là-bas ».Le narrateur se moque de ce qui se passe par l’absurde « ils se mettent du jour plein la figures pour commencer en passant devant l’aurore ». Ceci accentue le mépris du narrateur enversl’univers.
Cet extrait contient un usage du monologue intérieur. Il consiste à rapporter telle quelle la pensée du personnage, comme si le narrateur se situait à l’intérieur de sa conscience. On...
tracking img