Commentaire william shakespeare - victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1198 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire William Shakespeare de Victor Hugo

Le texte étudié est un extrait de l’ouvrage William Shakespeare du grand écrivain romantique Victor Hugo. Ce dernier est notamment l’auteur de grands classiques tels que Hernani en 1830, Les Misérables en 1862 ou encore Le dernier jour d’un condamné en 1829. William Shakespeare a été écrit en 1864, et était censé être à l’origine une biographiesur le dramaturge anglais. Mais emporté par son style, Hugo n’a pas réussi à tenir cet objectif, et l’ouvrage est devenu un manifeste pour le romantisme de plusieurs centaines de pages, dans lequel il dresse une liste des génies de la littérature. Dans cet extrait, c’est la grande tragédie Othello qui est étudiée. Un portrait sombre y est dressé, les personnages sont noirs, soit physiquement commeOthello, ou bien moralement comme Iago. Il fait un remarquable contraste entre la nuit incarnée essentiellement par Othello et le jour qui est représenté par Desdémone « la nuit est amoureuse du jour ». Dans ce commentaire nous montrerons dans une première partie en quoi cet extrait est caractéristique du romantisme, et dans un deuxième temps, nous développerons le contraste entre l’ombre et lejour.

Lorsqu’on lit ce texte, ce qui saute aux yeux, c’est qu’il est absolument complètement romantique. On comprend tout de suite que ce soit un manifeste pour ce genre. Et pour justifier cela, la première chose que l’on peut noter, c’est l’apport massif en figures de style.
On le ressent dès le début avec un Othello sublimé par nombre d’hyperboles telles que « il est au dessus de toutes lestêtes » ou encore « il est plein d’astres cet Othello ». Le héros est dans l’extrait bien plus que le grand guerrier que l’on voit dans la pièce, il est désormais dans une dimension supérieure, pas loin de la déification. Et le sublime est on ne peut plus caractéristique du genre romantique. Tout ce qui concerne Othello est mélioratif, le grandit « il est majestueux, il est Auguste, … ». Lesadjectifs sont tous là pour le grandir encore plus qu’il ne l’est déjà. Mais à chaque grandiose élévation d’Othello, il y a une chute qui le fait passer six lieues sous terre. cependant, il ne revient qu’à la condition d’homme, mais après la suite de louanges, le choc est incroyablement puissant. Toujours la fatalité. Tu n’es qu’un homme, et quels que soient les actes que tu accomplisses, tu restes unhomme. Cette chute est « mais il est noir », tout simplement. Il est « rabaissé » au rang d’homme, mais en plus au rang de noir, qui en ces temps la correspond à une grande fatalité. Et après cette claque, Hugo ne s’arrête pas et le rend le personnage auparavant sublimé nègre, monstre.
Dans une deuxième partie du texte, l’auteur porte sa plume en direction de Iago. Homme qui après les incarnationsdu jour et de la nuit est celle du mal. Forme de l’ombre. Il forme un couple sombre avec Othello qui lui-même en forme un avec Desdemone (le couple jour-nuit). Cette partie est marquée par une autre figure de style, qui est elle aussi l’une des bases du romantisme : la métaphore. Il fait la comparaison des deux personnages sombres, mais nous fait vite comprendre que le mauvais entre les deux,c’est Iago. Le champ lexical de l’infirmité est aussi utilisé pour montrer la supériorité du traître par rapport au noir. L’auteur romantique nous inspire ainsi une certaine pitié envers Othello qui n’est en fait qu’un pauvre homme manipulé par un psychopathe.

Dans cet extrait, une idée prédomine. C’est le contraste entre l’ombre et le jour « la nuit est amoureuse du jour. La noirceur aime l‘aurore.L‘africain adore la blanche. », on peut même dire l’opposition entre l’ombre et le jour. L’ombre est doublement représenté, par la nuit, et par le mal. La nuit et le mal sont considérés par Hugo comme les deux formes de l’ombre. Ces deux moitiés de l’ombre sont chacune représentées par un personnage. La nuit est représentée par Othello « . Il représente cette nuit malgré lui du fait de sa...
tracking img