Commentaire d'un entretien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de l’entretien :
Janick Villemaine, est un homme d’une cinquantaine d’année. Il a d’abord réalisé un BEPC, comme cela s’appelait à l’époque, qui correspond à un CAP maintenant. Il étaitd’abord boulanger puis il s’est spécialisé en pâtisserie. De là, il a fait plusieurs boulangeries durant trois ans, puis s’est mis à son compte. Ses deux enfants sont assez âgés, ce qui fait que celan’organise plus la vie du couple. Le couple fait partie de la classe moyenne puisque lui a un CAP, et elle un BTS informatique ; même si maintenant elle s’occupe du magasin de la boulangerie ainsique de la préparation « manutentionnaire ». Ses parents étaient dans la catégorie des professions agricoles.
La prise de contact s’est faite une première fois quand nous sommes allées dans laboulangerie où nous avons parlé à Florence, en lui expliquant que nous étions étudiantes en sociologie et que nous devions réaliser une enquête sur le métier de boulanger. Nous désirions donc venir fairequelques observations puis réaliser des entretiens. Nous avons sentie Florence assez enjouée, comme si c’était un « jeu », nous voyions que le fait qu’on s’intéresse à elle lui faisait plaisir. C’est doncle vendredi 5 mars qu’elle nous a fixé rendez vous. Après des observations, j’ai commencé le premier entretien. L’entretien s’est déroulé alors que Janick travaillait, vers 11H30. Il été occupé àfaire des pâtisseries, à rouler de la pâte… Il n’était pas vraiment disponible mais s’appliquait quand même à répondre à mes questions. Il y avait un bruit de fond de machine, mais contrairement à ce quej’aurai pu penser, cela n’a pas gêné la retranscription. L’entretien s’est bien déroulé puisque Janick restait attentif.
Dans l’ensemble, je pense que le plus dur a été de trouver des boulangeriesqui voulaient bien nous accueillir. En effet, c’est un métier très prenant, et aucun ne voulait s’entretenir avec nous en dehors de leurs heures de travail puisqu’elles ne se comptent qu’en petit...
tracking img