Commentaire d'un extrait de l'enigme des blancs manteaux de jean-françois parot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (931 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte étudié est un extrait de l’incipit du roman policier, écrit par Jean François Parot et parût en 2000. Il s’intitule l'Énigme des Blancs Manteaux. Dans ce texte principalement narratif, maisaussi descriptif, deux hommes conduisant un chariot transportent deux tonneaux au contenu douteux.
En lisant ce passage à l’atmosphère pesante le lecteur se plonge totalement dans l’intrigue, commesi il était réellement spectateur de cette scène pour le moins étrange. Ainsi, dans une première partie, nous montrerons en quoi cet incipit produit un effet de réel au lecteur. Puis, dans un deuxièmetemps, nous évoquerons l’atmosphère sinistre de ce passage. En dernier lieu, nous en dégagerons l’ambiance angoissante.

Dans cet extrait, le lecteur est immédiatement happé par le récit, celaest dut à l’effet de réel qu’il produit. Cette impression peut s’expliquer. Il y a en effet dans ce texte, certaines indications véritables, comme par exemple :
-«dans la nuit du vendredi 2 février1761»
-«de la Courtille à la Villette»
-«a Bassignano en 1745»
-«au Royal Dauphin».
La seconde justification pourrait être la précision des passages descriptifs, de part la quantité nonnégligeable d’adjectifs qualificatifs, compléments du nom et participes passés qui nous donnent des renseignements supplémentaires. Par exemple: «Journée sombre», «cheval étique», «enveloppés de capes dontles pans noirs étaient à demi éclairés par la lueur d’un méchant falot», «sol détrempé», «lumière livide».Toutes ces indications permettent aux lecteurs de mieux se représenter la scène, d’où l’effetde réel.
L’auteur a donc choisi de faire preuve d’une extrême précision, mais aussi de citer des lieux qui existent réellement, pouvant être connus du lecteur, ce qui permet à ce dernier des’imaginer parfaitement la scène et même éventuellement de s’y projeter.

Nous allons désormais évoquer l’ambiance sinistre de ce passage. Sinistre car mystérieuse et pour le moins morbide....
tracking img